Aller au contenu principal

Magazine
J’ai rendez-vous avec mon vigneron

De février à novembre, 16 Rendez-vous dans le vignoble sont programmés en Anjou- Saumur. Les vignerons indépendants continuent à faire partager leur passion.

Une partie des viticulteurs et viticultrices participant à l’opération, en compagnie de Sophie Saramito, conseillère régionale déléguée au tourisme.
Une partie des viticulteurs et viticultrices participant à l’opération, en compagnie de Sophie Saramito, conseillère régionale déléguée au tourisme.
© AA

Le coup d’envoi de l’édition 2012 sera un coup de sécateur. Une après-midi d’initiation à la taille est proposée le samedi 18 février  aux Vignes de l’Alma, sous l’œil de Roland Chevalier. Le vigneron de Saint-Florent-le-Vieil aime à faire découvrir “une étape souvent ignorée du public”, qu’il reçoit habituellement plutôt à la belle saison. Il espère simplement que la météo sera clémente pour arpenter son vignoble des coteaux de Loire.
C’est donc par ce premier rendez-vous hivernal que le Musée de la vigne et du vin d’Anjou et le syndicat des Vignerons indépendants de l’Anjou et de Saumur lancent les Rendez-vous dans le vignoble 2012. Ils se poursuivront jusqu’en novembre.
Ce concept œnotouristique, désormais une marque déposée, est très prisé des visiteurs depuis sa création en 2005. L’année passée, 419 personnes ont participé à l’opération. Les rencontres proposées, au nombre de 16 cette année, s’articulent autour de l’échange avec le vigneron, d’une balade dans les vignes, suivie d’une visite du chai et d’une dégustation. Chaque domaine propose aussi une animation particulière, avec trois thématiques principales : la découverte, la nature et la gastronomie. Parmi les nouveautés, un rallye œnotouristique proposé par le Domaine des Forges et le Musée de la vigne et du vin, une rencontre avec des vignerons d’autres vignobles français chez Franck et Catherine Gourdon à Martigné- Briand, une soirée de jeux pour les fins palais avec des dégustations de vins à l’aveugle au Domaine Cady de Saint-Aubin-de-Luigné…
Autre originalité de cette édition 2012, la participation du lycée viticole de Montreuil-Bellay  qui implique pour la première fois ses élèves, futurs professionnels du vin, dans l’opération. Les initiatives sont variées. Le vigneron Tony Rousseau, nouveau participant, proposera à chaque participant à l’issue d’une balade dans les vignes, de repartir avec un plant de vigne, et un certain nombre de conseils pour produire soi-même du raisin. Pour les amateurs de gastronomie, le programme est également riche et varié : au Domaine du Closel à Savennières, les visiteurs découvriront des associations inédites entre vins blancs secs et fromages. Dimanche 1er avril, jour de portes ouvertes au musée, le domaine des Hauts Perrays et le restaurant le Bignon proposent un rendez-vous gourmand à Saint-Lambert-du-Lattay. “Présenter les accords mets-vins en restauration est essentiel pour la valorisation de nos produits”, souligne Tessa Laroche, la nouvelle présidente des Vignerons indépendants d’Anjou-Saumur.

S.H.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités