Aller au contenu principal

MAGAZINE
Jeu d’expressions

L’Angevin François Marchand a le sourire. Deux mois après son lancement, son jeu Locutio fait du bruit dans le Landerneau. Pour retrouver le sel de la langue.

François Marchand n’en est pas à son coup d’essai. À son actif, déjà, Départo 49 (également en version Loire-Atlantique et Gard) ainsi que Astucio, sur une idée de Christine Pillette, pour apprendre 
en s’amusant les tables de multiplication.
François Marchand n’en est pas à son coup d’essai. À son actif, déjà, Départo 49 (également en version Loire-Atlantique et Gard) ainsi que Astucio, sur une idée de Christine Pillette, pour apprendre
en s’amusant les tables de multiplication.
© AA

Mettre la charrue avant les bœufs. Battre le fer quand il est chaud. Monter sur ses grands chevaux…  autant d’expressions largement répandues dans le langage courant, très prisées par le monde politique qui, non content de s’échanger des noms d’oiseaux, use de la parabole - et du cliché - pour éreinter l’adversaire qui s’en fiche comme d’une guigne et ne renonce que rarement à un coup de Jarnac.
Toutes ces expressions, dont on ignore généralement l’origine, François Marchand en a fait un jeu : Locutio. Histoire de mettre du ludique dans la pédagogie et la culture. La règle  est simple, mais garante de surprises. Grâce, le cas échéant, à quelques indices, il s’agit de retrouver les textes de l’expression exacte qui se cache derrière une définition. Un exemple ? Si on dit : “Dépenser sans compter” et, en premier indice : “Fenêtre”, l’expression “Jeter l’argent par les fenêtres”, vient facilement à l’esprit. À défaut, les autres indices “Jeter” et “Argent” voleront au secours du joueur, mais celui-ci engrangera moins de points. Tout vient à point à qui sait attendre, n’est ce pas ? Mais à ce jeu, les premiers ne seront pas les derniers et les vainqueurs décrocheront la timbale.
Sur chaque carte figure une expression étrangère qui démontre que les autres pays ne sont pas en reste. On sait ainsi que, pour les Espagnols, ce ne sont pas les poules qui auront des dents, mais bien les grenouilles qui auront des poils (cuando las ranas crien pelo).
Autre version du jeu : des expressions par thème. Dans ce cas, le joueur sera invité à décliner le plus d’expressions possibles sur le temps, les chiens, les légumes, etc.
Pour réaliser ce jeu, François Marchand s’est livré à plus de deux ans de recherche et de consultations d’ouvrages. Au total, plus de 1 000 expressions ont été retenues, testées auprès de quelques amis avant son lancement. En deux mois, six cents exemplaires déjà de Locutio ont été vendus. « Une surprise », concède l’auteur qui travaille d’ores et déjà à un prochain jeu.

M. L.-R.

Où trouver Locutio?

Dans les maisons de la presse, les magasins spécialisés Sortilège et La luciole à Angers.
Commande possible par téléphone 02 41 45 62 97 ou sur le site www.jeuxsympas.com
Coût 19,90 euros TTC.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités