Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs sensibilise à la perte du foncier agricole

L’opération Sacs de blé permet de sensibiliser les collectivités et les citoyens à la perte du foncier agricole. La récolte de la parcelle a eu lieu le 23 juillet, à Jallais.

© AA

Jeudi 23 juillet, JA 49 a récolté la parcelle départementale de l’opération Sacs de blé à Jallais, commune déléguée de Beaupréau-en-Mauges. Pour l’occasion, JA, partenaires et élus des collectivités avaient fait le déplacement.
Menée depuis 10 ans sur le département, cette action a, entre autre, pour but de sensibiliser les collectivités et les citoyens à la perte du foncier agricole. « L’agriculture perd en surface l’équivalent d’un département tous les 5 ans or on n’installe pas de jeunes sans terres. La fonction première du foncier est de produire de l’alimentation. Le développement économique des collectivités doit se faire avec une emprise foncière réfléchie et efficace. La prise de conscience des collectivités est de plus en plus visible, il faut continuer dans ce sens », souligne Clément Traineau, secrétaire général JA 49.

Principe de zéro artificialisation nette
Cette opération est l’occasion pour Jeunes agriculteurs de rappeler ses demandes dont : la mise en œuvre du principe de zéro artificialisation nette et le principe de protection des terres agricole.
Au-delà de la préservation du foncier, cette opération s’inscrit également dans une démarche humanitaire. En effet, le bénéfice de la récolte est entièrement reversé à deux associations : St Gabriel Solidarité et l’Afdi. « Nous ne pourrions pas mener à bien ce projet sans le soutien des collectivités, de nos partenaires et des jeunes du département. C’est une belle preuve de solidarité. Grâce à cela nous avons pu reverser 1 500 € l’an passé », explique Matthias Ménard, responsable JA 49 de l’opération Sacs de blé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le véto a misé sur les moutons pour s’installer
Installé depuis octobre 2019, Allain Millet, ancien vétérinaire, élève des moutons vendéens à La Chaussaire. 
Gel : jours décisifs pour la vigne
Dans le vignoble Anjou Saumur, plusieurs nuits de gelées se sont succédé cette semaine et les viticulteurs restent en alerte pour…
Une nouvelle aide régionale sur la bio
La présidente de la région, Christelle Morançais, a annoncé vendredi 26 mars, une enveloppe de 24 millions d’euros, fléchée vers…
La preuve par l’orage
L’association “Agriculture de conservation des Mauges” a organisé mardi 16 mars, à Jallais, une demi-journée d’information…
Aides couplées : vives réactions dans la profession
Le ministère de l’agriculture met ses premières propositions sur la table.
Nuits blanches pour lutter contre les gelées noires

Ces derniers jours, les heures de sommeil se font rares pour les arboriculteurs du Maine-et-Loire. Depuis lundi, les gelées s’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités