Aller au contenu principal

La FDGdon 49 élargit ses partenariats

Reconnue OVS depuis un an, l'association s'engage dans un réseau d'action régional.

© AA

Section de la Fredon, déclarée officiellement Organisme à vocation sanitaire (OVS) en mars 2014, la FDGdon 49 a dressé le bilan des actions menées et des liens avec ses partenaires lors de son assemblée générale du 5 juin. "Nos partenaires sont nécessaires afin de travailler en réseau sur l'ensemble des Pays-de-la-Loire pour une association qui intègre de nouveaux statuts. Il y a désormais trois collèges de représentants: les non-élus (agriculteurs, chasseurs…), les élus (collectivités) et les professionnels", énonce le président Joseph Bossé. Pour Loïc Beziers-La Fosse, maire de la Cornouaille : "il est primordial d'avoir des correspondants Gdon dans nos communes afin de faire remonter rapidement des alertes et agir de manière pertinente". Celui-ci affirme son implication par "un rôle d'information et de communication sur les points de vigilance via les bulletins municipaux". Concernant par exemple le frelon asiatique, qui a concentré la majorité des questions des 150 personnes réunies à Montreuil-Juigné pour l'assemblée générale (1099 nids recensés en 2014 dans le département, 481 pièges posés par 400 piégeurs pour 234 fondatrices collectées), la FDGdon déploiera ainsi un plan d'action volontaire. Un référent par commune sera nommé, chargé de la surveillance et, en cas de besoin, de contacter les entreprises appropriées pour agir. "C'est un plan de préconisation et d'accompagnement", précise Joseph Bossé.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 12 juin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités