Aller au contenu principal

Sangliers
La FDSEA demande à tirer le sanglier dès le 1er juin

Le ministère de l'Écologie a élargi la période de chasse du sanglier. Le décret du 31 mai 2011 relatif aux dates spécifiques de chasse au sanglier en battue modifie le Code de l'environnement afin de permettre la chasse en battue du sanglier à compter du 1er juin au lieu du 15 août. Du 1er juin au 14 août, la chasse du sanglier ne peut être pratiquée qu’en battue, à l’affût ou à l’approche, après autorisation préfectorale délivrée au détenteur du droit de chasse et dans les conditions fixées par l’arrêté du préfet. Le bénéficiaire de l’autorisation adresse au préfet, avant le 15 septembre, le bilan des effectifs prélevés. Cette possibilité peut donc désormais être utilisée dans chaque département sous réserve de la publication d'un arrêté préfectoral. C’est pourquoi la FDSEA vient d’interpeller le préfet en lui demandant la publication d’un arrêté
préfectoral en ce sens. Cette demande est justifiée par la prolifération du sanglier sur le Maine-et-Loire (3 461 sangliers prélevés cette année contre 2 275 il y a quatre ans) provoquant des dégâts considérables sur les prairies et les cultures.
La mise en place de cet arrêté ira dans le sens d’une régulation des populations profitable à l’ensemble des agriculteurs. (lire aussi p.14 de l'Anjou Agricole du 17 juin).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités