Aller au contenu principal

Rendez-vous
La finale nationale de labour en Maine-et-Loire en septembre 2008

JA49 accueillera la finale nationale de labour en septembre 2008. Un site de 88 hectares, à La Daguenière, est d’ores et déjà prévu pour le déroulement de la manifestation.

Frédéric Brosselier, Christophe Réveillère et Damien Bouhier sont allés défendre la 
candidature du Maine-et-Loire à la finale nationale de labour mercredi dernier, à Paris.
Frédéric Brosselier, Christophe Réveillère et Damien Bouhier sont allés défendre la
candidature du Maine-et-Loire à la finale nationale de labour mercredi dernier, à Paris.
© AA
Tout sourire, les trois représentants de JA49, mercredi après-midi à leur retour de Paris. Frédéric Brosselier, Damien Bouhier et Christophe Réveillère reviennent du conseil d’administration de JA national avec une bonne nouvelle : le Maine-et-Loire a été retenu pour la finale de labour 2008. C’est la première fois que le département accueillera cet événement. « Cette décision confirme le dynamisme de notre réseau et va encore le renforcer », apprécie Damien Bouhier, le secrétaire général de JA49.

« Un site propice à une finale »
À 14 voix contre 13, la candidature angevine a été préférée à celle de Saône-et-Loire. Challenger malheureux pour la finale de 2007 (qui se tiendra dans le Gers), voilà donc l’obstination de JA49 aujourd’hui récompensée. « Nous avions un bon dossier », souligne Frédéric Brosselier. « Notre réseau est très dense, nos partenaires nombreux et déjà bien engagés. Le Maine-et-Loire est facile d’accès, les voies de communication sont nombreuses et rapides et le département dispose de capacités d’hébergement suffisantes », indique Frédéric Brosselier. La manifestation, à laquelle se rend généralement le ministre de l’Agriculture, devrait accueillir près de 80 000 visiteurs. « Le site de La Daguenière, qui appartient à des agriculteurs très impliqués dans les concours de labour, est très propice au déroulement d’une finale nationale, poursuit Frédéric Brosselier : 88 hectares d’un seul tenant, un seul plat et une vue panoramique exceptionnelle sur la Levée ». Des atouts qui n’ont pas laissé la commission technique, venue sur le terrain à la fin de la semaine dernière, indifférente (voir photo en Une).
La finale nationale de labour se déroulera, en principe, le troisième week-end de septembre. « La date exacte sera calée en fonction des manifestations locales », précise Damien Bouhier. Si la rencontre et l’organisation sont agricoles, le rendez-vous s’adresse largement au grand public. Au-delà du concours en lui-même, qui voit s’affronter les concurrents des 22 régions de France, JA49 a retenu le thème de la gestion de l’eau comme fil conducteur de la ren-contre. « Une problématique agricole et citoyenne », indique Christophe Réveillère, le président de JA49. Des conférences seront organisées sur le sujet. Une maquette paysage, vaste d’1,40 hectare, reproduira les quatre régions naturelles du département, avec son hydrologie, ses productions… S’appuyant sur le potentiel végétal du département, les nombreux établissements scolaires seront sollicités pour s’associer à la démarche. De nombreuses animations ont été inscrites au programme, notamment un feu d’artifice sur la Loire, un concert rock, une soirée gala…
Reste maintenant à mettre en œuvre concrètement ce projet dont le budget s’élève à 800 000 euros. Un comité de pilotage d’une vingtaine de jeunes, emmené par Frédéric Brosselier, 27 ans, agriculteur en Gaec à Blaison-Gohier en tabac, lait, fleurs, melon en vente directe, travaille depuis plusieurs mois sur le projet. Le jeune agriculteur est serein, enthousiaste et déterminé : « Nous allons passer à la vitesse supérieure », dit-il. En septembre, une délégation composée de représentants de chaque canton ou inter-canton va se rendre dans le Gers, pour la finale 2007.
M. l.-r.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités