Aller au contenu principal

La FNSEA salue la réforme du travail du président Macron

© jc gutner

Le gouvernement a dévoilé le 31 août sa réforme du droit du travail, aussitôt saluée par la FNSEA. Un premier test de la «rénovation du modèle social» promise par Emmanuel Macron, dont l’organisation syndicale «salue l’esprit et les mesures», d’après un communiqué.

Cette réforme allège la gestion du compte pénibilité pour 160 000 employeurs de TPE (1,6 ETP/entreprise) en ôtant 4 facteurs de pénibilité de la déclaration annuelle et en supprimant la cotisation patronale, détaille la FNSEA.

Elle vise à simplifier la vie des entreprises en matière sociale, notamment pour les TPE/PME, souligne le communiqué. «La négociation d’entreprise s’en trouve ainsi grandement facilitée en permettant au chef d’entreprise de moins de 20 salariés de négocier directement avec les salariés sur l’ensemble des sujets, considère la FNSEA. Elle apporte également de nouvelles sécurités aux salariés afin de favoriser la relation dans les entreprises.»

Tout en donnant «plus de marge de manoeuvre aux entreprises en matière de négociation collective», cette réforme «conforte le rôle pivot des branches professionnelles en leur confiant de nouveaux sujets de négociation comme les CDD et le CDI de chantier».

La FNSEA salue aussi le barème des indemnités prud'homales, qui prévoit un plafonnement des dommages et intérêts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités