Aller au contenu principal

Interview
La Petite Angevine : pari du développement durable

La foire annuelle de Beaupréau innove et met le cap sur les énergies du futur. Les explications de Christian Petit, membre du comité d’organisation et de Philippe Belliard, président.

Christian Petit, membre, et Philippe Belliard, président du comité d’organisation de la Petite Angevine.
Christian Petit, membre, et Philippe Belliard, président du comité d’organisation de la Petite Angevine.
© Anjou agricole

La foire de la Petite Angevine se positionne désormais sur le thème “Énergies du futur et développement durable”. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?
Philippe Belliard et Christian Petit : La Petite Angevine, dont l’origine remonte, rappelons-le, au Moyen-Âge, a déjà su évoluer au fil du temps pour répondre aux changements
d’habitudes du consommateur. Il est important de se renouveler pour ne pas être en décalage avec les attentes des visiteurs. Ceux-ci ne viennent plus seulement pour voir une exposition de tracteurs, ils sont à la recherche d’autre chose. Il y a une forte attente en matière de développement durable, d’économies d’énergie chez les ruraux. Ces questions sont devenues un vrai enjeu économique, porteur d’une véritable dynamique. Nous nous sommes entourés de partenaires, le CPIE Loire et Mauges et le Syndicat mixte des Mauges, pour pouvoir faire de la Petite Angevine, au fil des ans, un lieu de découverte et d’échanges commerciaux  sur les énergies renouvelables, dans la continuité du Forum Énergie et effet de serre.

Quels changements cela va-t-il entraîner dans les allées de la foire ?
Nous allons créer un pôle environnemental présentant une large offre en matière d’énergies renouvelables. Une quinzaine d’entreprises des Pays de la Loire seront présentes cette année. Par ailleurs, l’an passé, la célébration du 20e anniversaire du jumelage Beaupréau-Münsingen, organisé dans le cadre de la foire a rencontré un vrai succès. Des liens se sont renforcés, des échanges commerciaux ont été envisagés. Cela nous a donné l’idée de créer un espace culturel européen : une dizaine de communes des environs y présenteront leurs villes jumelles. À l’avenir, nous aimerions que cet espace s’ouvre aux pratiques environnementales de nos voisins européens.

Quelles sont les autres animations programmées pendant le week-end ?
Quatorze courses pluridisciplinaires (galop, trot, obstacle) auront lieu les 1er et 2 septembre sur l’hippodrome de la Prée, deuxième hippodrome en termes d’entrées au niveau national après celui de Craon. Cette année, la Fédération nationale des courses va organiser des animations à l’attention des familles, avec notamment un espace ludique pour les enfants. Pendant tout le week-end, la fête foraine s’installera sur le site. Un feu d’artifice, offert par la municipalité, sera tiré le samedi soir. Comme chaque année, trois voyages au soleil seront à gagner par tirage au sort le jour de la foire. Et bien d’autres ani-mations encore attendent les visiteurs.

PROPOS RECUEILLIS PAR DELPHINE JÉGO

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités