Aller au contenu principal

La recharge des nappes est amorcée

  Suite à une vidange saisonnière des nappes prolongée jusqu'en novembre, la recharge s'est amorcée en décembre.

En 2022, la période de vidange saisonnière des ressources en eaux souterraines du Maine-et-Loire s'était amorcée précocement, dès la fin janvier. « Ce n’est pas anormal, commente Pierre Chrétien, hydrogéologue à la direction régionale des Pays de la Loire du BRGM, mais c’est plutôt inhabituel. Généralement, la vidange commence en mars-avril ». Selon le bureau de recherches géologiques et minières, qui gère depuis 2003 un réseau de suivi piézométrique patrimonial du département, « cette vidange s’est prolongée jusqu’en novembre ».


Ce n'est donc que début décembre que la recharge hivernale des nappes s'est amorcée sur le territoire, « sans être encore nette ». « L’'état des ressources en eaux souterraines était alors fortement dégradé, rappelle Pierre Chrétien, des pluies abondantes et longues sont nécessaires dans les prochains mois et jusqu'au printemps pour reconstituer durablement les réserves ».

Actuellement, 50 % des nappes présentent un niveau très bas (en rouge sur la carte), c’est-à-dire un niveau égal ou inférieur au minimum observé à cette période de l’année depuis 2003. Et 30 % des eaux souterraines présentent un niveau bas (en jaune sur la carte), c’est-à-dire, inférieur à la moyenne quinquennale sèche et proche des minimas observés depuis 2003. « L’unique solution pour préserver l’état des nappes, et ainsi maintenir la continuité entre eaux souterraines et superficielles est de limiter les prélèvements en eau », estime Pierre Chrétien.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Les élevages angevins sélectionnés
 Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars. Cette année encore, les Angevins seront bien représentés au…
Sollicitez l'amortisseur tarifaire
Le dispositif d’amortisseur tarifaire sur l’électricité est entré en vigueur au 1er janvier 2023. Il le demeurera jusqu’au 31…
Jeune installé, il donne une orientation résolument végétale à une ancienne exploitation bovine
Agé de 37 ans, Nicolas Perdriau s’est installé au 1er septembre 2021 à Saint-Hilaire-du-Bois. Il a repris une exploitation bovine…
Un élevage hautement autonome en protéines
Le Gaec des Prairies, à Neuvy-en-Mauges, a une autonomie protéique de près de 80 %. L’exploitation a réussi à réduire sa…
Retour en images sur le SIVAL 2023

 Retour en images sur l'édition 2023 du Sival, qui s'est tenue du 17 au 19 janvier à Angers. Réalisation @AGRI72TV.

Pierre Desmarres, éleveur et globe-trotteur

Pierre Desmarres est le lauréat du Prix à l’Installation du syndicat…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 166€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois