Aller au contenu principal

L’accès au foncier, clé de l’installation

Le prix Safir (Soutien à l’achat de foncier pour l’installation en milieu rural) vient d’être remis à 4 agriculteurs de Maine-et-Loire récemment installés, dont Valentin Loiseau, éleveur de vaches allaitantes.

Nicolas Childebrand, conseiller foncier à la Safer Pays de la Loire, a remis son prix à Valentin Loiseau (ici à gauche), mardi 7 janvier.
Nicolas Childebrand, conseiller foncier à la Safer Pays de la Loire, a remis son prix à Valentin Loiseau (ici à gauche), mardi 7 janvier.
© Safer

Société privée dotée de missions d’intérêt général, la Safer Pays de la Loire choisit de verser une partie de ses bénéfices à de jeunes installés, à travers le prix Safir (Soutien à l’achat de foncier pour l’installation en milieu rural). Quatre agriculteurs en sont les bénéficiaires pour des installations réalisées en 2019  :  Sylvain Lecomte, viticulteur à Bellevigne-en-Layon ; Isabelle Panouillot, éleveuse de chevaux à Segré-en-Anjou-Bleu ; Arnaud Chauviré, exploitant en maraîchage diversifié en bio et légumes secs à Chemillé-en-Anjou et Valentin Loiseau, de Chanteloup-les-Bois. Ce dernier a reçu, en début de semaine, un chèque de
1 200 euros de la part du conseiller Safer Nicolas Childebrand. Valentin Loiseau s’est installé le 1er janvier 2019 comme éleveur de vaches allaitantes (55 vêlages en charolaises, avec l’élevage des mâles en bœufs), pour une surface de 87 ha en système extensif.  Il a entrepris la conversion en bio de l’exploitation du cédant, Joël Merlet, et a commencé à vendre une partie de ses vaches et veaux sous la mère en vente directe. «  C’est un des rares jeunes à s’installer en individuel en vaches allaitantes. Il vit aujourd’hui de son métier, alors qu’on vit une vraie crise des vocations dans ce secteur », souligne Nicolas Childebrand.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Bientôt du konjac made in Anjou ?
Créer une filière de konjac 100 % français. C’est le défi que relève la SAS Plant innovation R&D basée à Angers.
La Confédération Paysanne a-t-elle encore sa place dans les instances représentatives départementales ?

Lundi 22 novembre, lors de la session Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, la Confédération Paysanne a confirmé son…

veaux de boucherie
Soigner les veaux pour obtenir une viande de qualité
Le GIE Les Vitelliers a organisé, fin octobre, une visite de l’élevage de veaux de boucherie de Marie Bossoreille à Montreuil-…
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale
Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le…
Les retraites, un combat permanent
Plus de 150 aînés de la FDSEA de Maine-et-Loire  se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Quentin en Mauges (Montrevault-…
Porci Mauges pousse les murs de son outil d’abattage
A Beaupréau, l’abattoir Porci Mauges s’agrandit et améliore ses outils de travail pour répondre à une demande croissante.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois