Aller au contenu principal

Pays de la Loire
L’actualité domine la session de la Chambre régionale d'agriculture

 L’actualité a dominé la session de la Chambre d’agriculture régionale du 28 novembre. Les élus ont adopté deux motions en lien avec les événements de Sainte-Soline.

Au micro, François Beaupère, président de la Chambre régionale d’agriculture.
© AA

La première motion, « relative au stockage de l’eau », a  été présentée par la  FRSEA et JA Pays de la Loire. à travers cette motion, les deux syndicats font part de leur « colère » et demandent au Préfet de région de « sanctionner les  “soi-disant”responsables, syndicaux, associatifs, politiques, qui au nom de leur idéologie rappelant tristement les heures sombres de l’obscurantisme et du totalitarisme, ne respectent plus aucun cadre, ni celui de l’autorité administrative qui avait interdit cette manifestation, ni celui de la justice, qui avait confirmé cette interdiction, ni celui du droit, qui protège la propriété privée  , ainsi que « les responsables de la Confédération paysanne qui détruisent les biens de leurs collègues ».


Motion sur la Confédération paysanne
Une deuxième motion relative, cette fois, « au positionnement de la Confédération paysanne à l’encontre des agriculteurs français » a été votée (5 oppositions et 2 abstentions). Présentée aussi par la FRSEA et JA , qui considèrent que « la Confédération paysanne ne peut plus être reconnue ni syndicat agricole ni représentative », elle demande « d’exclure de toutes instances décisionnelles les responsables de la Confédération paysanne, tant que les décisions de justice qui s’imposent face à la destruction des biens agricoles ne seront pas rendues ».  
La motion exige « la dissolution » du syndicat « ne répondant plus à l’enjeu de défense et de soutien des agriculteurs français qu’il s’était initialement fixé, ainsi que sa radiation du collège 1 des chefs d’exploitations dans le cadre des prochaines élections Chambre d’agriculture ».


Influenza aviaire : toutes les volailles à l’abri
Autre dossier fort du moment, l’influenza aviaire. Un point a été fait sur l’épidémie et les règles de mise à l’abri des animaux ont été rappelées : « ces règles s’appliquent à tout le monde de la même manière », a insisté François Beaupère, le président de la Chambre d’agriculture. « La mise à l’abri des volailles fait partie des mesures de biosécurité qu’il est indispensable de faire respecter », rappelle-t-il. La Chambre a  voté une motion, présentée également par les syndicats majoritaires, au sujet de l’influenza (2 abstentions et aucune opposition). Elle dénonce  notamment « l’irresponsabilité de la Confédération paysanne qui refuse la mise à l’abri des volailles pour les élevages de plein air ».


Déployer en urgence la vaccination
La motion exige aussi « le déploiement en urgence de la vaccination contre l’influenza aviaire ». Le 9 novembre, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau avait indiqué qu’il comptait présenter sa stratégie vaccinale en mars. Les élus ligériens ont proposé de faire des Pays de la Loire une région candidate à une « expérimentation grandeur nature » sur les dindes et les canards, les deux espèces les plus touchées ces derniers mois, a indiqué Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA en charge du dossier de l’influenza et président de la Chambre d’agriculture de Vendée. « Le vaccin ne réglera pas tout, mais il évitera surtout des catastrophes ».
S.H. et AGRAFIL

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Les élevages angevins sélectionnés
 Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars. Cette année encore, les Angevins seront bien représentés au…
Sollicitez l'amortisseur tarifaire
Le dispositif d’amortisseur tarifaire sur l’électricité est entré en vigueur au 1er janvier 2023. Il le demeurera jusqu’au 31…
Jeune installé, il donne une orientation résolument végétale à une ancienne exploitation bovine
Agé de 37 ans, Nicolas Perdriau s’est installé au 1er septembre 2021 à Saint-Hilaire-du-Bois. Il a repris une exploitation bovine…
Un élevage hautement autonome en protéines
Le Gaec des Prairies, à Neuvy-en-Mauges, a une autonomie protéique de près de 80 %. L’exploitation a réussi à réduire sa…
Retour en images sur le SIVAL 2023

 Retour en images sur l'édition 2023 du Sival, qui s'est tenue du 17 au 19 janvier à Angers. Réalisation @AGRI72TV.

Pierre Desmarres, éleveur et globe-trotteur

Pierre Desmarres est le lauréat du Prix à l’Installation du syndicat…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 166€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois