Aller au contenu principal

L’ADEFA remet la charte de l’emploi saisonnier au Conseil général

L’association départementale pour l’emploi et la formation en agriculture, a organisé mercredi 24 juin son assemblée générale à la maison de l’agriculture à Angers.

Olivier Caille, président de l’Adefa Maine-et-Loire et Jean-François Cesbron, président de la Chambre d’agriculture, ont remis mercredi 24 juin la charte de l’emploi saisonnier à Dominique Monnier, vice-président du Conseil général de Maine-et-Loire en charge de l’agriculture.
Olivier Caille, président de l’Adefa Maine-et-Loire et Jean-François Cesbron, président de la Chambre d’agriculture, ont remis mercredi 24 juin la charte de l’emploi saisonnier à Dominique Monnier, vice-président du Conseil général de Maine-et-Loire en charge de l’agriculture.
© AA

L’Adefa Maine-et-Loire a organisé mercredi 24 juin son assemblée générale à la Maison de l’Agriculture à Angers.
L’année 2008 a été essentiellement marquée par le développement de la Bourse à l’emploi (voir encadré), la rédaction d’une charte de l’emploi saisonnier et la réalisation d’une étude de faisabilité pour la mise en place d’un groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ).
L’impact de la crise économique sur l’activité de la Bourse à l’emploi est significatif. « Nous avons enregistré 208 demandes d’emploi au cours des cinq premiers mois de 2009, presqu’autant que sur toute l’année 2008 » témoigne Olivier Caille, le président de l’Adefa Maine-et-Loire. Avec un nombre d’offres d’emploi également en augmentation sur ce début d’année, l’association entend s’affirmer en tant qu’interlocuteur au niveau de l’emploi agricole. Pour l’année à venir, elle compte développer l’accompagnement des employeurs dans leur recrutement et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences mais aussi attirer des candidats vers l’emploi salarié agricole. Enfin, l’Adefa engagera prochainement la réalisation d’un observatoire de l’emploi et d’une enquête sur leurs projets de recrutement auprès des employeurs angevins.

La Charte de l’emploi saisonnier
La Charte de l’emploi saisonnier a pour objectif de favoriser la reconnaissance du travail saisonnier et de ses acteurs dans le secteur du végétal spécialisé. Elle entend contribuer à mieux concilier les vues de l’employeur, en termes de gestion du personnel dans la dynamique de l’entreprise, et celles du salarié saisonnier, aspirant à une trajectoire professionnelle plus lisible, et à mieux articuler l’action des différents acteurs : acteurs de l’emploi, de l’insertion, de la formation, du territoire et de la santé.
Initié en 2007 suite au séminaire de clôture du programme Equal Saisons en Anjou et à une demande du Conseil général, ce projet a réuni les différents acteurs de l’emploi saisonnier. Des groupes de travail ont permis d’identifier, dans leurs diverses expériences, les éléments constitutifs de la future charte. L’Adefa en a assuré la coordination, à l’interface des partenaires historiques du projet (Chambre d’agriculture, MSA, Pays des Vallées d’Anjou, Comité d’expansion économique, CNPH, Végépolys), des employeurs, des salariés et de leurs représentants, des partenaires de l’emploi, de la formation, de l’insertion, des collectivités et des acteurs des territoires du département.
Cette charte repose sur le volontariat, mais l’objectif est que tous y adhèrent afin qu’évoluent les pratiques et les représentations du travail saisonnier. Son application ne fera l’objet d’aucun contrôle extérieur. Cependant, un comité de suivi sera mis en place avec les signataires.
La diffusion de la charte de l’emploi saisonnier est prévue au second semestre 2009. Elle sera mise en œuvre dès 2010 dans le Pays des Vallées d’Anjou. D’autres territoires sont appelés à se manifester pour tester ce projet.
Fabien Fougère
et Isabelle Bispo

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités