Aller au contenu principal

A l'AG d'IDFel, l’avenir des stations expérimentales en question

L’association IDfel Val de Loire, en assemblée générale à Angers le 8 juin à Angers, souhaite pérenniser la recherche, l'innovation et l'expérimentation. Or, les difficultés actuelles du CTIFL sont source d'inquiétude.

Le 8 juin à la Maison du végétal : Christiane Lambert, première vice-présidente de la FNSEA, Jean-Louis Moulon, président d’IDfel Val de Loire et Bruno Dupont, président d’Interfel.
Le 8 juin à la Maison du végétal : Christiane Lambert, première vice-présidente de la FNSEA, Jean-Louis Moulon, président d’IDfel Val de Loire et Bruno Dupont, président d’Interfel.
© AA

Actualité chargée pour l’association IDfel* : outre la réforme de la Pac, qui nécessite un gros appui réglementaire pour les exploitations déclarant la première fois, le dossier plans de campagne - toujours pas clos -, l’OCM (Organisation commune des marchés) fruits et légumes, la protection des cultures... la question de l’avenir de l’expérimentation était aussi au centre des débats. La décision du ministère de l’Agriculture de supprimer la Taxe fiscale affectée en 2016 (et déjà divisée par 2 en 2015), taxe constituant la principale ressource du CTIFL**, met en difficulté la structure de recherche.

Le CTIFL a cinq stations, dont celle de Carquefou (44), il emploie près de 300 salariés en France, sur 7 sites. « La seule solution, pour éviter le désastre, dépend de la capacité des huit familles d’Interfel à créer une nouvelle CVO, Cotisation volontaire obligatoire ou à augmenter l’existante », a souligné Jean-Louis Moulon, président d’IDFel.

*Initiative développement fruits et légumes Val de Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités