Aller au contenu principal

Sols
L’agronome anglais qui bouscule les idées reçues

L’agronome anglais Steve Townsend était l’invité de Base* 49.

Steve Townsend invite les agriculteurs à se pencher sur la composition chimique de leurs sols et l’impact sur la nutrition des plantes.
Steve Townsend invite les agriculteurs à se pencher sur la composition chimique de leurs sols et l’impact sur la nutrition des plantes.
© AA

“La manière dont Steve Townsend regarde les plantes nous bluffe tous. À la couleur de la feuille, à l’aspect des nervures, il sait ce dont la plante a besoin. Si une plante manque d’azote, par exemple, ses feuilles du bas sont plus claires que celles du haut”, raconte Frédéric Thomas, expert en agriculture de conservation. Un agriculteur alsacien renchérit : “Cela faisait vingt-cinq ans que j’essayais de comprendre comment fonctionnaient mes sols. Quand il est venu chez moi, en un quart d’heure j’ai tout compris”. Agronome anglais, Steve Townsend conseille les agriculteurs en matière de réduction du travail du sol et de fertilisation. Il donnait une conférence, le 16 septembre à Genneteil, à l’invitation de l’association Base 49. Auparavant, il avait déjà rencontré un certain nombre d’adhérents de Base, en janvier dernier.

La loi du maximum

“Fertiliser ne consiste pas simplement à ajouter des éléments qui manquent à partir d’une analyse de sol, a expliqué Steve Townsend. C’est aujourd’hui sur cette loi dite du minimum  que reposent la majorité des applications d’engrais. Or, il faut aussi tenir compte de la loi du maximum : un élément en excès peut bloquer des interactions”. Il n’existe qu’un seul élément pour lequel on ap-plique cette loi du maximum, c’est le chaulage. Mais elle peut s’appliquer à d’autres éléments : l’agronome cite l’exemple des relations antagonistes  potasse-magnésie : les éleveurs savent qu’un excès de potasse entraîne souvent une chute de magnésie dans le sang des vaches, c’est la tétanie d’herbage. Des déséquilibres chimiques, dans le sol, peuvent aussi être très préjudiciables à la culture. Un excès de magnésium dans le sol gêne l’absorption de la potasse, qui freine le rendement.

Regarder les champs autrement

“Quand j’ai découvert cette loi du maximum, cela a bouleversé ma vision de la fertilité des sols. La gestion de la fertilité ne tourne pas seulement autour de N,K,P et pH”, souligne Steve Townsend. Toutefois, obtenir des analyses plus poussées reste assez coûteux.
Homme de terrain, il tient à donner des clés pour comprendre les interactions entre le sol et la plante. Et bien sûr, obtenir des plantes en meilleure santé possible, afin de sécuriser les systèmes de production. Pour cela, l’agronome invite avant tout à regarder les champs autrement .

S.H.
*Bretagne agriculture sol environnement.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités