Aller au contenu principal

Syndical
L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une série de mobilisations sur tout le département. Un mouvement qui pourrait se prolonger si le Gouvernement ne réagit pas.

© AA

Alors que la France agricole s’embrase depuis une semaine, les agriculteurs du Maine-et-Loire, à l’appel des syndicats FDSEA et JA49, ont rallié les actions nationales. Depuis mardi, des mobilisations ont lieu en divers points du département (voir carte ci-contre) : blocages routiers, barrages filtrants, contrôles dans les magasins… les actions ont pris diverses formes mais traduisent surtout un ras-le-bol général qui couve depuis plusieurs mois.
Des actions démarrées en novembre
Les motifs de la colère sont nombreux et dans le Maine-et-Loire les revendications sont portées depuis novembre. Tout d’abord avec l’action des panneaux retournés à l’entrée des bourgs, puis lors de l’action devant la Préfecture le 28 novembre. « Nous avons rencontré le Préfet à ce moment-là, nous lui avons porté nos demandes sur les contraintes administratives et environnementales, mais aussi sur les difficultés de rémunération. On l’a à nouveau interpellé avec le Ministre de l’Agriculture lors du Sival, ils sont donc bien au courant de nos revendications » rappelle le président de la FDSEA Emmanuel Lachaize.
Tout le Maine-et-Loire concerné
Les services de l’Etat ne doivent donc pas être surpris de la situation avec un coup d’envoi des actions donné dès mardi soir à Saint-Georges sur Loire avec la mise en place d’un barrage filtrant sur la route d’Angers. Puis mercredi des actions de plus grande ampleur étaient organisées à Baugé et au Lion d’Angers. Une centaine d’agriculteurs s’étaient rassemblés aux abords du Super U de Baugé et au Lion d’Angers c’est un blocage total de la voie express Angers-Rennes qui s’est mis en place. Jeudi c’était au tour du Saumurois, de la Vallée et des Mauges de rentrer en action.
Les GMS ciblées également
Au-delà des normes et des contraintes administratives, les revendications « prix » restent prioritaires, et passent notamment par la stricte application de la loi Egalim. L’action de blocage devant Lactalis la semaine dernière allait dans ce sens. Cette semaine, plusieurs actions de contrôles en magasins ont été réalisées pour rappeler aux grandes surfaces qu’elles ont aussi leur part de responsabilité dans la situation actuelle et le manque de rémunération des producteurs, et cela alors que la fin des négociations commerciales approche.
Quelle suite ?
Une mobilisation est prévue à partir de lundi par les EDT 49 (Entrepreneurs des Territoires) qui ont prévu plusieurs rassemblements sur Corné et le long de l’A11 à Seiches et Durtal. La FDSEA viendra en soutien de ces actions.
Du côté de la FDSEA et des JA49, la suite du mouvement sera surtout fonction des annonces du nouveau Premier Ministre qui seront scrutées et qui sont attendues d’ici la fin de semaine. Des annonces suffisantes pour lever les blocages ?
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une…

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
Solidaires, les entrepreneurs bloquent l'A11

Lundi matin dès 6h, les entrepreneurs des territoires (EDT) du Maine-et-Loire ont bloqué l'A11 dans les 2 sens, entre les…

Jeudi 18 janvier, à l'appel de la FDSEA et des JA 49, des agriculteurs de tout le département se sont rassemblés devant l'usine Lactalis pour bloquer l'entrée des camions sur le site de Saint-Florent le Vieil.
Lactalis sous pression

La semaine dernière, les agriculteurs se sont mobilisés pour soutenir l'Unell, principale organisation de producteurs livrant…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois