Aller au contenu principal

Eau
L’arrêté-cadre gestion des étiages signé

Pour 2007, les règles pour les usages non prioritaires seront définies en fonction du niveau de la Loire.

Le niveau de restriction s’applique sur l’ensemble des communes du département en fonction du débit de la Loire à Montjean sauf pour les communes du bassin versant de l’Oudon et de la Moine.
Le niveau de restriction s’applique sur l’ensemble des communes du département en fonction du débit de la Loire à Montjean sauf pour les communes du bassin versant de l’Oudon et de la Moine.
© AA
Comme chaque année, un arrêté-cadre gestion des étiages a été pris. Il permet d’anticiper les situations d’étiage et prévoir les restrictions d’usage en fonction de seuils définis à l’avance.
Pour 2007, deux modifications significatives sont à noter. La première concerne les usages non prioritaires (lavage véhicules, remplissage des piscines privées, arrosage des espaces verts publics ou privés, lavage des bâtiments et voieries, alimentation des fontaines). Les règles de restriction de ces usages s’appliquent à partir de toutes les sources de prélèvement : réseau d’eau potable, eaux superficielles, eaux souterraines (puits, forage). Par contre, elles ne s’appliquent pas pour les usages réalisés à partir d’une récupération d’eau de toiture ou d’un dispositif de recyclage d’eau.
La nouveauté vient du déclenchement de ces règles. Le niveau de restriction s’applique sur l’ensemble des communes du département en fonction du débit de la Loire à Montjean sauf pour les communes du bassin versant de l’Oudon et de la Moine. La règle peut également être déclenchée si 9 des 18 bassins concernés ont atteint le niveau de gestion (vigilance, restriction ou interdiction).
La deuxième modification concerne plus spécifiquement l’irrigation, elle déconnecte le bassin du Lathan du bassin versant de l’Authion. Ainsi, un point d’observation des écoulements a été défini au barrage de la Moutonnerie. Par contre les modalités de gestion sont identiques à l’Authion, c’est l’Entente interdépartementale de l’aménagement de la vallée de l’Authion qui propose au préfet, en concer-tation avec les irrigants, les dispositions de restriction à prendre ainsi que les cultures auxquelles les mesures pourraient ne pas s’appliquer.

S.P. ET  V.G.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités