Aller au contenu principal

L’arrêté de pompage en Loire est signé

Un arrêté définitif d’autorisation pour assurer l’accès à l’eau.

Après un travail de deux ans et une enquête publique qui a réuni plus de 450 observations dont 99 % étaient favorables au projet, les préfets de Maine-et-Loire et d’Indre-et-Loire ont pris un arrêté d’autorisation pour les prélèvements en Loire et dans l’Authion qui permettent d’assurer l’irrigation de la Vallée. C’est un soulagement pour les 680 exploitations concernées par les eaux superficielles et plus globalement pour les 850 agriculteurs irrigants de la Vallée et les nombreuses entreprises du secteur qui ont fait du Maine-et- Loire un Pôle d’excellence du végétal.

Assurer les besoins en eau des cultures de la Vallée
Cet arrêté permet d’une part d’assurer les besoins en eau des cultures de la Vallée et d’autre part apporte une avancée en termes d’économie d’eau en rapprochant les prélèvements des cultures irriguées et en assurant le transfert de l’eau par des réseaux enterrés qui limitent l’évaporation. Le prélèvement a également permis de substituer des forages dans le Cénomanien préservant ainsi son usage prioritaire à l’eau potable. Il assure un débit minimal d’eau dans l’Authion pendant l’été favorisant la vie aquatique du cours d’eau. De plus, l’arrêté s’accompagne de mesures compensatoires (revégétalisation des berges, gestion des lentilles…) bénéfiques pour le milieu.« Sur le terrain, une grande partie des agriculteurs se sont engagés vers la transparence en déclarant leurs volumes par cultures au travers de l’observatoire des usages agricoles de l’eau sur le bassin de l’Authion pour une bonne gestion de l’eau », encourage Jannick Cantin président du CRDA Beaugeois-Vallée. « Cet arrêté s’inscrit durablement dans l’avenir de la Vallée et permettra d’avancer plus sereinement en produisant dans le respect des milieux », conclut Pascal Laizé, président de la Commission environnement de la FDSEA.
S.P.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités