Aller au contenu principal

Laval-Paris à vélo pour le Téléthon

300 km à vélo, c’est le défi relevé par 80 agricultrices mayennaises.

L’arrivée est prévue aujourd’hui vendredi sur les Champs-Élysées.
L’arrivée est prévue aujourd’hui vendredi sur les Champs-Élysées.
© anjou agricole
Les agricultrices mayennaises ont du cœur et elles l’ont démontré. L’idée de rallier Laval à Paris pour le Téléthon est née au cours d’une réunion de travail du Réseau agricultrices en septembre. « C’est une action de solidarité. Nous donnons toutes de notre temps, mais en tant que mamans nous nous sentons concernées par la maladie », souligne Sandra Racine, responsable du groupe agricultrices au sein de JA53 et exploitante à Ruillé-le-Gravelais. 50 agricultrices ont pris le départ à Laval pour rejoindre la capitale en
cinq jours. En tout, 80 agricultrices se sont relayées pendant la semaine. Une douzaine ont fait le parcours de bout en bout.
5 000 tee-shirts ont été mis en vente au prix de 5 euros. « L’intégralité des bénéfices sera reversée au Téléthon », précise Sandra Racine. Aujourd’hui, à Paris, les agricultrices mayennaises sont attendues vers 16 h sur les Champs-Elysées. Elles vont être accueillies par Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA et Karen Serres, présidente de la Commission agricultrice. Fatiguées mais fières de leur exploit.Agenda
Les agriculteurs mobilisés dans le Maine-et-Loire :
8 décembre : Téléthon à la ferme, ferme pédagogique de La Dube à Sainte-Christine : accueil à partir de 16 h, à 17 h lâchers de ballons par les enfants, défis, exposition, cocktail, concerts et animations. Entrée solidaire de 5 €. (Tél. 02 40 46 86 63)
9 décembre :
- Ferme animalière de la Bottière, Saint-Crespin-sur-Moine : visite de la ferme de 9 h à 22 h, repas créole, jeux. (Tél. 02 41 75 16 54).
- Vente de pommes devant la mairie à Chalonnes à partir de 9 h par le groupement des agriculteurs. Tout jeune de plus de 12 ans peut venir aider.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités