Aller au contenu principal

ECONOMIE
L’avenir de l’élevage dans les Mauges

Une soirée débat organisée par la Chambre d’agriculture à Villedieu-la-Blouère, le jeudi 12 décembre.

Des agriculteurs membres des groupes de progrès et des conseillers apporteront leur éclairage.
Des agriculteurs membres des groupes de progrès et des conseillers apporteront leur éclairage.
© AA

Entre 2000 et 2010, le territoire des Mauges a perdu un quart de ses exploitations agricoles et un cinquième des actifs. Il y a dix ans, on comptait un salarié agricole pour trois chefs d’exploitation. Le rapport est de un pour un aujourd’hui. Toutes ces évolutions, il en sera question lors de la soirée débat  du 12 décembre. “Il s’agit de dresser un état des lieux de l’élevage, d’analyser les dernières tendances”, explique Pascal Gallard, éleveur à Saint-Florent-le-Vieil et président du pôle élevage de la Chambre d’agriculture. “Ces tendances sont source d’inquiétude. L’objectif de la soirée est de regarder quels sont les leviers indispensables à actionner pour maintenir la dynamique de l’élevage dans les Mauges, de voir aussi comment intégrer les évolutions récentes comme la réforme de la Pac”. Des problématiques qui concernent l’ensemble des citoyens puisque maintenir l’élevage, c’est maintenir l’emploi induit sur le territoire.  La soirée est ouverte à tous.

Institut de l’élevage

Philippe Chotteau, chef du département économie de l’Institut de l’élevage, apportera son éclairage. Plusieurs agriculteurs, impliqués dans des groupes de progrès, témoigneront de leurs recherches. En production laitière, ils ont élaboré des scénarios pour continuer à produire lorsqu’un associé part en retraite. “Trois pistes ont été étudiées, raconte Christophe Bretaudeau, éleveur au Longeron : embaucher, déléguer les cultures, cesser le lait”. En viande bovine, les éleveurs ont travaillé sur la question de la sécurisation fourragère. Avec ou sans irrigation.

S.H.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités