Aller au contenu principal

Salon des vins de loire
Le 18e concours des Ligers s'est tenu dimanche en ouverture.

Un millésime avec une belle homogénéité

Ce concours est organisé conjointement par l’Union des Œnologues du Val de Loire, les Interprofessions ligériennes et le Parc des Expositions d’Angers en ouverture du Salon des Vins de Loire.
Ce concours est organisé conjointement par l’Union des Œnologues du Val de Loire, les Interprofessions ligériennes et le Parc des Expositions d’Angers en ouverture du Salon des Vins de Loire.
© Salon des vins

Le concours des Ligers s’est déroulé en ouverture du Salon des vins de Loire qui se tenait du 6 au 8 février au Parc des expositions d’Angers.
200 dégustateurs et 85 jury se sont concertés pour déguster les 2 530 échantillons présentés. 24 % des vins ont été médaillés : 168 médailles d'or, 257 médailles d'argent et 185 médailles de bronze. Selon Laurence Salvetat en charge de l'organisation du concours à l'Union des œnologues, "le concours des ligers n'est pas une course à la médaille, nous tenons à conserver une légitimité sur la qualité des vins médaillés".
Ce concours a révélé un millésime de vignerons avec de belles surprises et une belle homogénéité selon les dégustateurs. 4 millions de bouteilles estampillées "ligers" vont se retrouver sur les rayons de magasins.

Détail du palmarès des ligers sur

www.salondesvinsdeloire.com/visiter/les-evenements/concours/concours-des-ligers/

Le 24e concours du meilleur élève sommelier en Vins de Loire s’est tenu le lundi 6 février au Salon des vins. 
Parmi les 53 élèves provenant de 24 écoles hôtelières ou centres  de formation d’apprentis (CFA), Victoria Elliot, du Lycée Hôtelier de La Rochelle, a remporté le 1er prix.

Enquête Ipsos-interloire

Les bars à vins français se dévoilent

Dans le cadre du Salon des vins, l’institut de sondage Ipsos, en partenariat avec Logica Business Consulting, a mené pour l’édition 2012 une enquête* auprès des bars à vins français. Objectif : mieux connaître l’esprit des gérants de bars à vins, leur activité, leurs perspectives d’avenir et leur perception des vins de Loire. Commanditée par InterLoire, cette enquête inédite est la première du genre. Il en ressort notamment que les vins de Loire, par leur diversité, leur authenticité, leur excellent rapport qualité-prix et leur sympathie, sont naturellement présents dans les bars à vins. Ils occupent en effet le troisième rang en étant une des régions viticoles les mieux représentées. Une donnée qui conforte le fait que les vins de Loire sont toujours au cœur des tendances de consommation. Qualifiés de décomplexés, séducteurs et authentiques, “ils ont, avec les bars à vins, un nouveau moyen d’expression tout trouvé”, estime InterLoire.

* Enquête Ipsos réalisée auprès de 100 gérants de bars à vins répartis en province et en Ile-de-France, du 29 novembre au 7 décembre 2011.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

« La décapitalisation du cheptel bovins allaitants est déjà là. Et la sécheresse ne va sûrement pas améliorer la situation. »
Interview de Pierre-Marie Caillaud, responsable viande bovine de la FDSEA 49  
L’actualité domine la session de la Chambre régionale d'agriculture
 L’actualité a dominé la session de la Chambre d’agriculture régionale du 28 novembre. Les élus ont adopté deux motions en lien…
Maintenir des rendements avec moins d’azote
Mardi 15 novembre, à Chavagnes, le service agronomie du CERFRANCE 49 a présenté un essai sur une fertilisation innovante en maïs.
Le sanglier, la bête noire des agriculteurs
  La session de la Chambre d'agriculture du Maine-et-Loire a abordé le sujet de la chasse lundi 21 novembre.
Un semoir de semis direct auto-construit pour implanter ses couverts
Dans le cadre d’un “Rallye des couverts” organisé par la Chambre d’agriculture mardi 8 novembre, l’agriculteur Christophe Raveau…
Consensus musclé pour une définition stricte de l’agrivoltaïsme
Un consensus ferme s’est dessiné pour une définition stricte de  l’agrivoltaïsme capable de prioriser la production alimentaire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois