Aller au contenu principal

Communication
Le bœuf au menu des lycéens

Bovi-Loire mène une action de sensibilisation auprès des jeunes.

Au lycée Bergson, à Angers, lundi midi. Les élèves pouvaient choisir du bœuf bourguignon sauce orange ou sauce chocolat, ou du steak.
Au lycée Bergson, à Angers, lundi midi. Les élèves pouvaient choisir du bœuf bourguignon sauce orange ou sauce chocolat, ou du steak.
© AA

La viande bovine, c’est bon pour l’équilibre alimentaire et la croissance. Voici le principal message que l’interprofession Boviloire souhaite faire passer en organisant à nouveau cette année l’action “Bovidée” dans les lycées de la région. Quinze établissements, (soit 6 000 jeunes) participent pour 2010 à cette opération de communication, qui devrait prendre une forme un peu différente à partir de l’année prochaine. Une nouvelle communication doit en effet  être préparée par le CIV (Centre d’information des viandes) afin de renouveler la formule.

S’approvisionner en viande de proximité
Le coup d’envoi de l’opération a été donné lundi, au lycée Bergson d’Angers. Du bœuf était proposé au menu des élèves, décliné sous plusieurs recettes : bourguignon sauce orange ou sauce chocolat, ou steak. Chaque équipe de restauration participe à un concours de recettes qui invite à l’inventivité. Des ani-mations comme un quizz sont organisées tout au long du repas. L’occasion pour Alain Denieulle, éleveur et administrateur de Bovi-Loire, de rappeler le poids de la filière bovine en Pays de la Loire, où « trois hectares sur quatre sont consacrés à l’élevage de bovins et où la filière génère
55 000 emplois ». De rappeler aussi, face aux nombreuses critiques visant l’élevage bovin et son influence sur l’effet de serre, que « l’élevage bovin participe à l’entretien du paysage dans les zones intermédiaires comme par exemple les zones humides ». La viande bovine, c’est bon aussi pour l’équilibre des territoires : « Si nous n’avions pas d’élevage dans ces zones, nos rendements diminueraient », souligne le professionnel. Du côté de l’établissement, cette opération est
« un moyen d’illustrer les problématiques de la diététique, estime le proviseur Jean-Louis Mendès. Les établissements sont favorables à la venue de professionnels. Cette présentation de la région sous un angle particulier, celui de la production bovine, nous permet de nous rapprocher de vous. Ces opérations sont des prétextes à former et à informer ».
La viande de bœuf cuisinée au lycée Bergson provient, soit de France, soit de l’Union européenne. « L’interprofession cherche à convaincre les gestionnaires de restaurants de s’approvisionner en viande  de proximité », a expliqué Pascal Poiron, chargé de communication à Bovi-Loire.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités