Aller au contenu principal

Le colza en bonne compagnie

Le mois de septembre est le mois des semis de colza. Certains agriculteurs, comme Christophe Séchet, installé à Yzernay, ont fait le choix d’implanter en complément des plantes compagnes, comme la féverole.

Au premier plan, colza, au 2ème plan, feuilles de féverole et au 3ème plan, repousses de céréales.
Au premier plan, colza, au 2ème plan, feuilles de féverole et au 3ème plan, repousses de céréales.
© AA

Optimiser au mieux le rôle de la plante compagne. Tel est le délicat arbitrage qu’il faut
trouver lorsque l’on décide d’ajouter des plantes compagnes à la culture principale. Pour Christophe Séchet, éleveur de porcs et fabriquant d’aliments à la ferme, installé à Yzernay,
« la plante compagne présente un intérêt. C’est un outil qui permet de gagner un insecticide, et donc qui a des conséquences positives sur les charges comme sur l’environnement".

« La féverole agit comme un leurre sur les insectes, qui vont donc être plus attirés par cette plante que par le colza », constate Christophe Séchet. Conséquence ? « On applique l’insecticide beaucoup plus tard, et on en gagne un sur le potentiel de l’insectide ». La féverole est aussi une
légumineuse qui va enrichir le sol en azote, élément très positif sur le rendement du colza. « La féverole a également un rôle de structuration des sols », complète l’agriculteur.

C’est le désherbage qui est le paramètre le plus essentiel pour l’efficacité de la pratique, mais aussi le plus difficile à gérer. « C’est un arbitrage à trouver, car il faut réussir à ménager les deux. Il faut laisser la plante compagne le plus longtemps possible dans la culture,  pour qu’elle joue son rôle de leurre sur les insectes au maximum, mais il faut aussi désherber au bon moment pour ne pas que les adventices prennent le dessus... Ni que l’on soit bloqué par la météo pour accéder aux champs. C’est un équilibre à trouver ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Valérie, Baptiste et Dominique Lebrun sont associés dans l'entreprise Ek'o save water.
Ek'o économise l'eau sous la douche
Ek'o save water a créé un système de robinetterie qui économise l'eau sous la douche. Les associés ont reçu une médaille d'or et…
Simon et Didier Trovalet, devant le nouveau siège social, en construction à l'entrée de Saint-Augustin des Bois. L'entreprise investit 2 millions d'euros dans sa réorganisation interne.
Prefakit construit
son avenir
Marchés en plein développement, recrutements, et bientôt nouveau siège social. Implantée à Saint-Augustin des Bois depuis 77 ans…
Sébastien Ferrard, du Gaec du Pâtis Candé. Sur cette parcelle sableuse, auparavant en prairie, l'agriculteur a pu semer un maïs à indice 270-300.
Des chantiers décalés par les pluies
Les semis de maïs devraient pouvoir reprendre en fin de semaine. Certains agriculteurs ont pu déjà semer fin avril début mai,…
Christian Suteau conduit un troupeau de 30 Normandes sur une SAU de 65 ha, majoritairement en herbe.
Il achète de la paille, craignant une pénurie à la récolte
Christian Suteau achète tous les ans environ 50 t de paille à un voisin pour compléter la production de son exploitation. Cette…
Au cours de la journée, les six conférences techniques ont rassemblé du public. L'événement a accueilli 1300 visiteurs sur le site de Thorigné-d'Anjou.
1 300 visiteurs à Thorigné d'Anjou
La ferme expérimentale de Thorigné d'Anjou a accueilli 1 300 visiteurs jeudi 16 mai pour une restitution de ses travaux de…
Élections européennes : ne nous laissons pas tenter par l'abstention

A un mois du vote prévu le 9 juin, que dire aux citoyens, et aux agriculteurs en particulier, qui sont…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois