Aller au contenu principal

Le Maine-et-Loire, champion du regroupement de communes

Le département compte désormais 224 communes au lieu de 357. 25 nouvelles communes ont vu le jour le 1er janvier 2016.

© AA

Après Baugé-en-Anjou et Chemillé-Melay en 2013, au 1er janvier 2016, le Maine-et-Loire a vu naître 25 communes nouvelles, fruits du regroupement de 133 communes, soit 37 % des communes du département, qui en compte désormais 224 au lieu de 357.
Ces communes nouvelles concernent 217 547 habitants du Maine-et-Loire, soit 27 % de la population départementale.
Le Maine-et-Loire est le second département de France après la Manche pour le nombre de communes nouvelles créées (25 contre 36), mais le premier quant au nombre de communes regroupées (133 contre 121). Le Maine-et-Loire fournit à lui seul 8 % des communes nouvelles de France et 12 % des communes regroupées.

Maintenir les dotations de l’Etat

Exit la communauté de communes de Centre Mauges, place à la nouvelle commune Beaupréau-en-Mauges. La nouvelle commune regroupe 10 communes.  Parmi elles, La Poitevinière. Régis Lebrun, éleveur et maire de cette commune devient maire délégué. Pour lui, l’objectif de ce regroupement est simple : « maintenir les dotations de l’état et capter de nouvelles aides européennes via la Région. Dans les Mauges, on ne subit pas les contraintes de l’état, on les anticipe. Et c’est une chance pour un territoire rural. » Ces dotations permettent de maintenir la qualité des services auprès des citoyens « comme l’entretien de la voierie », cite-il pour exemple. La proximité avec les habitants demeure primordiale. « Au quotidien, rien ne va changer. Par exemple, à La Poitevinière, l’habitant déposera son permis de construire dans sa mairie. »

Plus de réactions dans l'Anjou agricole du 8 janvier 2015.

QWLLHPSE_1.pdf (265.18 Ko)
© AA
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Bientôt du konjac made in Anjou ?
Créer une filière de konjac 100 % français. C’est le défi que relève la SAS Plant innovation R&D basée à Angers.
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale
Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le…
Un maïs grain 2021 exceptionnel
La récolte de maïs grain atteint des niveaux de volumes exceptionnels dans la région, avec des prix toujours très soutenus. Le…
Comment bien intégrer un tiers dans un Gaec 100 % familial ?
Comment bien réussir une installation dans un Gaec familial lorsqu’on est extérieur à cette famille ? Rencontre avec Samuel…
La Confédération Paysanne a-t-elle encore sa place dans les instances représentatives départementales ?

Lundi 22 novembre, lors de la session Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, la Confédération Paysanne a confirmé son…

« Manque de prudence, d'anticipation et idéologie »
Edito de Jacques Mousseau,  président de la section régionale Agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois