Aller au contenu principal

Influenza aviaire
Le Maine-et-Loire enregistre ses 2 premiers foyers

Après un premier foyer détecté le week-end dernier dans un élevage de canards à Montrevault-sur-Evre, la DDPP49 a indiqué ce jeudi 3 mars avoir détecté un second cas sur la commune 
du Val d’Erdre-Auxence.

Dans les deux cas, il s’agit d’élevages de canards à gaver. Les animaux présentaient, selon les services de l’État « des mortalités et signes cliniques évocateurs », et ont été abattus à titre préventif, lundi pour le premier et jeudi pour le second. Un périmètre de protection a été mis en place, avec un double zonage (une zone de protection dans un cercle de 3 km et une zone de surveillance dans un cercle 10km) autour de ces deux foyers (cf cartes). La Préfecture de Maine-et-Loire précise par ailleurs qu’« en raison de la situation très évolutive, la situation est considérée comme non stabilisée sur l'ensemble de la zone. » Les autorités appellent les éleveurs comme les particuliers « au respect et à l'application la plus stricte des mesures de biosécurité », dont le nettoyage et la désinfection, en élevage et dans les transports. « La plus grande attention doit être portée au nettoyage/désinfection des caisses de transports d’animaux vivants et des camions ».

Les mesures applicables aux mouvements d’animaux

La DDPP rappelle qu’« en raison du statut non stabilisé », les mouvements de volailles sont soumis aux règles suivantes :
- Les galliformes peuvent être autorisés à sortir vers un abattoir sous couvert d'un laissez-passer (pour rappel, une visite vétérinaire doit être réalisée dans les 24h avant le départ des galliformes en ZS (sans prélèvements obligatoires) et dans les 48h avant départ des galliformes en ZP avec prélèvements réalisés lors de cette visite (60 écouvillons trachéaux). 
- Les palmipèdes peuvent être autorisés à sortir vers un abattoir sous couvert d'un laissez-passer : une visite vétérinaire doit être réalisée dans les 48h avant le départ des palmipèdes avec prélèvements sur 60 individus 
(60 écouvillons trachéaux) pour dépistage virologique ; 
- Aucune mise en place n'est possible (les mises en place de galliformes ne pourront être autorisées qu'après minimum 2 semaines de "stabilité" 
- Aucune mise en place de palmipèdes ne sera possible avant la levée des zones) ;
- Aucune sortie de volailles prêtes à pondre (pondeuses et repro) n'est possible tant que les zones ne sont pas stabilisées. Ces sorties seront possibles sous conditions quand la situation sera stabilisée ; 
- La sortie d’œufs à couver (OAC) des élevages repro est possible sous conditions (autorisation délivrée par la DDPP).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une…

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
Solidaires, les entrepreneurs bloquent l'A11

Lundi matin dès 6h, les entrepreneurs des territoires (EDT) du Maine-et-Loire ont bloqué l'A11 dans les 2 sens, entre les…

Jeudi 18 janvier, à l'appel de la FDSEA et des JA 49, des agriculteurs de tout le département se sont rassemblés devant l'usine Lactalis pour bloquer l'entrée des camions sur le site de Saint-Florent le Vieil.
Lactalis sous pression

La semaine dernière, les agriculteurs se sont mobilisés pour soutenir l'Unell, principale organisation de producteurs livrant…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois