Aller au contenu principal

Viticulture
Le millésime 2007 sera frais et fruité

La vigilance des vignerons aura eu raison des conditions climatiques.

Patrice Laurendeau, président de la Fédération viticole.
Patrice Laurendeau, président de la Fédération viticole.
© AA
L’année 2007 ne sera pas l’année du siècle, mais une année typique de la région avec de la fraîcheur
et du fruité », déclarait Patrice Laurendeau, le président de la Fédération viticole à l’heure du début des vendanges. Les conditions climatiques de cet été ont en effet appelé les vignerons à la vigilance en raison de la pression cryptogamique. « Il ne fallait pas regarder que les bouts de rangs de vigne », poursuit le professionnel. Cette forte présence de mildiou a conduit les viticulteurs à multiplier les traitements fongicides : entre 10 et 12 contre 6 à 8 en année normale, alourdissant ainsi les charges : de 300 à 500 euros de plus à l’hectare. Pour autant, la vigne est aujourd’hui en bon état. Le travail d’effeuillage et la météo de septembre permettent d’aborder la vendange dans de bonnes conditions sanitaires. « On a eu peur. Aujourd’hui, on est confiant ».
Le millésime 2007 ne sera pas précoce. Les vendanges démarrent tout juste. Elles attendront le début du mois d’octobre pour les cabernets qui ont besoin de prendre de la maturité. On reste dans l’expectative pour les moelleux. En ce qui concerne les volumes, ils seront de 5 à 10 % inférieurs à une récolte habituelle, soit environ un million d’hectolitres, tous cépages confondus.

Sur le plan de la commercialisation 2006-2007, les premiers chiffres confirment la progression des rosés avec une croissance de 6 %. Le marché porteur laisse augurer d’une vinification importante cette année encore et les demandes du négoce sont déjà fortes pour le millésime 2007. Les effervescents poussent aussi du col avec des sorties de chais en hausse de 16 % en crémant. Les rouges repartent dansles appellations saumur champigny, chinon et bourgueil : + 3 %. « Globalement, les AOC du vignoble anjou/saumur et touraine ont progressé de 10 % en cinq ans », constate Patrice Laurendeau. Mais la valorisation se fait attendre : « Les prix suivent juste l’inflation, alors que les coûts des matières sèches (bouteilles, emballages) augmentent ».
Ce manque de rentabilité des exploitations viticoles fait s’interroger les vignerons sur la transmission de leur structure, d’autant que la légère reprise des effectifs dans les établissements ne permettra pas de répondre suffisamment au départ à la retraite, d’ici dix ans, de 15 % des 1 100 viticulteurs de Maine-et-Loire. « Cela nous inquiète plus que la commercialisation de nos produits », reconnaît le président de la Fédération viticole.
m. l.-r.

Agenda

Les rendez-vous dans le vignoble

Le Musée de la vigne et du vin, en collaboration avec le Syndicat des vignerons indépendants de l'Anjou et de Saumur, propose toute l'année un programme de balades thématiques à la découverte des paysages, terroirs et travaux de la vigne. Voici les derniers rendez-vous pour 2007.

Dimanche 30 septembre – 9 h 30 – 8 €. Balade dans les coteaux de Bonnezeaux. Explications des tries de vendanges, de la pourriture noble. Dégustation de Bonnezeaux accompagnés de foie gras. Rendez-vous au Domaine des Gaumonts, Sébastien Rahard, à
Thouarcé.
Samedi 6 octobre – 17 h 30 – 37 €. Vendanges au Clos de Linkebeek. Pressée et dégustation de jus de raisin. Banquet de vendanges en musique. Alliance mets et Anjou Blanc. Commentaires : Jean-Michel Monnier, œnologue. Rendez-vous au Musée de la Vigne et du vin, Saint-Lambert-du-Lattay.
Samedi 13 octobre – 9 h 30 – 8 €. Balade et dégustation au domaine Louis Roux, Montjean-sur-Loire.
Dimanche 21 octobre – 9h30 – 8 €. Balade le long du Layon et dans les coteaux de Saint-Aubin-de-Luigné. Dégustation de Chaume et Quarts de Chaume. Repas au Restaurant le Clézio sur réservation : 15, 50€.
Samedi 10 novembre – 15 h – 8 €. Balade et initiation à la taille de la vigne sur les coteaux de la Loire (1h). Dégustation. Rendez-vous au domaine de Putillé / Isabelle Secher et Stève Roulier,
La Pommeraye.
Samedi 24 novembre – 15 h – 8 €. Balade dans le vignoble. Que fait-on dans les vignes après les vendanges ? De retour à la propriété, dégustation de vins nouveaux et de châtaignes avant de découvrir les millésimes du domaine. Rendez-vous au vignoble Gelineau / Pierre-Antoine Giovannoni, Champ-sur-Layon.
Samedi 8 décembre – 15 h – 12 €. Balade dans le vignoble près de la confluence Loire layon. Visite du nouveau chai. Dégustation suivie d'un buffet et du spectacle "Chante Vigne, Chante Vin" de Gérard Pierron.
Rendez-vous au domaine Dhommé, Chalonnes-sur-Loire
Pour tout renseignement,
contacter Marie Basenach,
02 41 78 42 75.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités