Aller au contenu principal

Le plein air, un gage de pérennité

Depuis mai 2016, Olivier Traineau élève 20 000 poules pondeuses en plein air à Neuvy-en-Mauges.

© AA

Avec un père aviculteur, s'installer en poules pondeuses a toujours été l'objectif d'Olivier Traineau. Si le père élève des poules en cage, lui a choisi l'élevage en plein air. « Je sentais bien que depuis 2013-2014, la cage perdait de l'intérêt. Alors que les modèles alternatifs avaient le vent en poupe. » Et d'ajouter : « quand le train passe, il faut monter dedans. » C'est ce qu'il a fait en mai 2015. Il a transformé une exploitation en volailles de chair en un élevage de 20 000 poules pondeuses plein air à Neuvy-en-Mauges.

Monter dans le train en marche
Les atouts du site : des terres disponibles autour des bâtiments et la localisation puisque l'éleveur est originaire de la commune. « Ce type de site ne se trouve pas facilement », constate l'ancien ingénieur agricole. Il avait contacté en 2013 l'exploitant « mais il avait
déjà trouvé preneur. » En attendant, Olivier Traineau a travaillé pendant
6 ans comme formulateur-nutritionniste pour Sanders. « Je voulais avoir une expérience dans le monde para-agricole », précise le jeune homme de 30 ans. Finalement, ce même
exploitant l'a recontacté fin 2015. Le jeune homme travaille avec
Noréa, un groupement de Terrena. Dans les 3 bâtiments de 800 m2, « j'ai percé des trappes de sortie, installé des pondoirs automatiques et un convoyeur qui amène les oeufs jusqu'à un bâtiment central aménagé en lieu de stockage. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités