Aller au contenu principal

SiVAL
Le salon leader français cherche à gravir les échelons

L’internationalisation du salon professionnel des productions végétales s’amplifie pour sa 28e édition.

Les organisateurs de Plants week ont présenté l’évènement à la presse le vendredi 13 décembre à l’Esa d’Angers.
Les organisateurs de Plants week ont présenté l’évènement à la presse le vendredi 13 décembre à l’Esa d’Angers.
© AA

Faire du Sival, le Space du végétal. Bruno Dupont, président du salon leader de la profession fruits et légumes a expliqué ses ambitions, lors d’une conférence de presse, le vendredi

13 décembre à l’Esa à Angers. “Les deux années d’accalmie pour la filière seront bénéfiques pour le salon”, présage Bruno Dupont. Le salon se tiendra du 14 au 16 janvier au Parc expo d’Angers.  Cette année encore, l’accent sera mis sur l’ouverture vers l’international. Pour 2014, une convention d’affaires internationale est organisée. Des rendez-vous entre visiteurs et exposants sont déjà programmés lors du salon. Et ceux-ci seront accompagnés par la CCI International des Pays de la Loire.

Des délégations d’acheteurs,  de responsables de filières feront le déplacement de Pologne, d’Italie, d’Algérie, d’Espagne, de Russie, du Royaume-Uni et de Côte d’Ivoire. “Un nombre de délégations multiplié par trois”, soulignent les organisateurs. Autre temps fort : le Végépolys symposium, une conférence internationale le mardi 14 janvier à 14 h. Cette année, le thème, les protections pour le verger fruits à pépins de demain. Les pistes françaises seront abordées, mais aussi internationales.

L’internationalisation du salon passe aussi par sa communication. “Cette année, nous avons mis en place une communication au niveau européen. Nous avons une véritable légitimité”, souligne Anne Boussion, la responsable communication d’Angers expo congrès.

Pour asseoir sa notoriété, le Sival fait peau neuve avec un nouveau bâtiment : l’Ardesia. “Angers expo congrès inaugurera le nouveau bâtiment pour le salon”, note son directeur Christian Groll. Un nouveau bâtiment qui permet d’agrandir le salon d’une surface de 1 000 m2. L’agrandissement profite surtout au secteur fruits et légumes. “Nous allons accueillir de nouveaux exposants et certains vont pouvoir s’agrandir. Autre atout : “Cela va permettre au salon d’avoir une entrée nord digne de ce nom.” Puisque Ardésia offre au Sival un hall d’entrée de 4 000 m2.


H.R.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités