Aller au contenu principal

Pac 2010
Le solde des aides Pac est versé

Il convient d’aller sur Télépac pour avoir le détail de son montant d’aides.

Le 18 octobre, une avance des aides Pac avait été réalisée avec 50 % des DPU historiques ainsi qu’une partie de l’aide aux ovins et de la PMTVA. La mise en paiement du solde devait être réalisée jeudi 2 décembre. Il correspond aux 50 % restants des DPU historiques, au montant de DPU supplémentaires issus du découplage 2010 (soutiens à l’herbe, aux maïs, aux légumes et programmes installation et investissements), ainsi que, pour ceux qui en ont fait la demande, les aides aux protéagineux, aux veaux bio, à l'agriculture biologique ou encore à la diversité de l'assolement. Le paiement de l'aide à l'assurance récolte ne sera effectué qu’en mars 2011.
Les exploitations qui ont fait l’objet d’un contrôle et dont l’instruction n’est pas close seront payées dans les semaines à venir. Concernant les MAE, la mise en paiement interviendra à partir de la mi-janvier et non à compter de la mi-décembre comme habituellement. Ce retard semble dû, une fois de plus, à une évolution des outils informatiques.


Le détail des aides sur Télépac


Avec la mise en place du bilan de santé, les DPU de chaque exploitation ont évolué. Pour connaître le détail des aides perçues et vérifier qu’il n’y a pas eu d’erreurs, il convient de consulter le site internet Télépac (www.telepac.agriculture.gouv.fr). En effet, il a été décidé de ne pas envoyer de courrier individuel explicatif.
Pour ceux qui ont télédéclaré leur dossier Pac, il suffit, sur la page d’accueil de Télépac, de saisir le n° pacage de l’exploitation dans le case "utilisateur" et le mot de passe dans la case "mot de passe". Les agriculteurs qui n'ont pas télédéclaré peuvent tout de même se procurer ces informations en allant sur le site Télépac. Ils doivent alors indiquer leur n° pacage dans la case "utilisateur" et le code Télépac dans la case "mot de passe". Ce code Télépac figure sur le courrier relatif au découplage des aides 2010 reçu le 31 mars dernier.

Damien Boussiron

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités