Aller au contenu principal

Pac 2010
Le solde des aides Pac est versé

Il convient d’aller sur Télépac pour avoir le détail de son montant d’aides.

Le 18 octobre, une avance des aides Pac avait été réalisée avec 50 % des DPU historiques ainsi qu’une partie de l’aide aux ovins et de la PMTVA. La mise en paiement du solde devait être réalisée jeudi 2 décembre. Il correspond aux 50 % restants des DPU historiques, au montant de DPU supplémentaires issus du découplage 2010 (soutiens à l’herbe, aux maïs, aux légumes et programmes installation et investissements), ainsi que, pour ceux qui en ont fait la demande, les aides aux protéagineux, aux veaux bio, à l'agriculture biologique ou encore à la diversité de l'assolement. Le paiement de l'aide à l'assurance récolte ne sera effectué qu’en mars 2011.
Les exploitations qui ont fait l’objet d’un contrôle et dont l’instruction n’est pas close seront payées dans les semaines à venir. Concernant les MAE, la mise en paiement interviendra à partir de la mi-janvier et non à compter de la mi-décembre comme habituellement. Ce retard semble dû, une fois de plus, à une évolution des outils informatiques.


Le détail des aides sur Télépac


Avec la mise en place du bilan de santé, les DPU de chaque exploitation ont évolué. Pour connaître le détail des aides perçues et vérifier qu’il n’y a pas eu d’erreurs, il convient de consulter le site internet Télépac (www.telepac.agriculture.gouv.fr). En effet, il a été décidé de ne pas envoyer de courrier individuel explicatif.
Pour ceux qui ont télédéclaré leur dossier Pac, il suffit, sur la page d’accueil de Télépac, de saisir le n° pacage de l’exploitation dans le case "utilisateur" et le mot de passe dans la case "mot de passe". Les agriculteurs qui n'ont pas télédéclaré peuvent tout de même se procurer ces informations en allant sur le site Télépac. Ils doivent alors indiquer leur n° pacage dans la case "utilisateur" et le code Télépac dans la case "mot de passe". Ce code Télépac figure sur le courrier relatif au découplage des aides 2010 reçu le 31 mars dernier.

Damien Boussiron

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités