Aller au contenu principal

TOUR DE FRANCE
Les agriculteurs angevins ont du cœur

La FDSEA a symbolisé un cœur de trente mètres de diamètre sur le passage du Tour de France cycliste dans un champ à Saint-Christophe-du-bois.

La FDSEA du Maine-et-Loire veut redorer l’image des agriculteurs.
La FDSEA du Maine-et-Loire veut redorer l’image des agriculteurs.
© AA

Les agriculteurs des cantons FDSEA de Montfaucon et de Cholet ont mis en place un cœur de 30 mètres de diamètre dans un champ de blé. Filmé par hélicoptère, le cœur sera situé sur la commune de Saint-Christophe-du Bois, à 70 mètres de la route sur laquelle les cyclistes du Tour de France courront le mardi 8 juillet. Il s’agira d’un contre-la-montre individuel de 29,5 kilomètres. Les contours du cœur seront composés de poussière d’argile cuite, fournie par la société Bouyer-Leroux par un rabotage de briques. Sous le cœur, un slogan “Agriculteurs d’Anjou” identifiera le département. Le cœur est situé à un endroit stratégique de sorte que l’hélicoptère puisse, en le filmant, faire découvrir Cholet dans la même perspective. Pour Florent Petit, président du canton de Montfaucon, « c’est une occasion rêvée de redorer l’image de l’agriculture ». À l’appel de la FNSEA, un cœur analogue sera implanté dans chaque département hôte de la grande boucle. Un concours national est organisé. Le cœur angevin a un double objectif puisqu’il soutient également l’association “Mécénat chirurgie cardiaque” qui lutte contre les maladies cardiovasculaires. Cette fois tous les cantons des Mauges se sont engagés à verser un don à cette association. « La profession sait se mobiliser » soulignent Florent Petit et Sylvie Rochais.

F.F.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités