Aller au contenu principal

Les aides sociales ne suffiront pas à sortir les agriculteurs de la crise selon la MSA

"Il y a une vraie fatigue morale" chez les agriculteurs, a déclaré Pascal Cormery, président de la Caisse centrale de MSA, à l'issue de l'AG de l'organisme le 22 juin.

Les inondations qui se rajoutent à la conjoncture économique morose pèsent sur les trésoreries, à tel point que 153 000 demandes de primes d'activité ont déjà été enregistrées, quand 60 000 dossiers seulement étaient attendus.
Les inondations qui se rajoutent à la conjoncture économique morose pèsent sur les trésoreries, à tel point que 153 000 demandes de primes d'activité ont déjà été enregistrées, quand 60 000 dossiers seulement étaient attendus.
© MSA

En 2016, la MSA annonce bénéficier d'une enveloppe de 60M€ pour les prises en charge de cotisations. L'enveloppe passera a 30M€ dès 2017. Cependant, Pascal Cormery estime que l'urgence est à la remontée des prix agricoles car l'aide sociale ne pourra pas régler les problèmes économiques des agriculteurs. D'autant plus que la CCMSA voit ses moyens, notamment humains, diminuer. Pour y faire face, elle a décidé de mutualiser les activités de "back office" (fonctions support et de production) entre les caisses d'une même région administrative, mais de garder ses 35 caisses sur les territoires ruraux, malgré la pression de ses ministères de tutelle qui prônaient des fusions de caisses, indique le bureau de la CCMSA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités