Aller au contenu principal

Magazine
Les Artist’ô champs accueillent les Ogres de Barback

Nouveauté de l’édition 2009, les réservations sont désormais ouvertes pour assister aux concerts programmés pour le festival du 18 juillet prochain.

Tarifs : sur réservation, 8 euros ; sur place, 10 euros,  gratuit pour les moins de 12 ans. Site internet : www.artistochamps.com
Tarifs : sur réservation, 8 euros ; sur place, 10 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Site internet : www.artistochamps.com
© AA

La dixième édition du festival des Artist’ô champs se déroulera samedi 18 juillet à partir de 17 heures au Voide. Sur le terrain de football communal, se produiront entre autres sur scène Les Emzel Café ; Idem ; Rita, Ange B et Jaïro ; La marmite à Roselyne ; Los Tres Puntos et Les Ogres de Barback. « Il s’agit d’un festival familial et intergénérationnel, indique Gilles Bompas, vice-président du festival. Les enfants pourront profiter des installations et animations organisées pour eux ». En effet, le groupe Baobal enchantera adultes et plus jeunes dès 17 h. Puis place sera ensuite laissée aux différentes générations qui prendront possession de la pelouse du site pour applaudir les artistes, mais aussi échanger quelques pas de danse avant le repas qui pourra être pris sous les stands. Les 300 bénévoles espèrent en servir plus de400 et accueillir plus de 3 500 visiteurs.

La tête d’affiche : les Ogres de Barback
Le groupe, créé en 1994, adepte des festivals, s’est déjà produit au Voide. Chaleureusement accueillis précédemment, ces quatre frères et sœurs ont donc spontanément accepté cette invitation pour le dixième anniversaire du festival. Avec près de 1 500 concerts et plus de 400 000 albums vendus à leur actif, ils forment un groupe phare de la scène alternative française. Jouant d’une trentaine d’instruments différents, ces quatre frères et sœurs partagent avec le public leurs chansons pleines de poésies et de mélodies attachantes mêlant histoires douces amères à une morale citoyenne salutaire.

Réservations
Grande nouveauté du festival cette année : les réservations des places sont d’ores et déjà ouvertes. Les amateurs de l’événement peuvent en effet obtenir leur sésame sur le site internet du festival. Les festivaliers peuvent également obtenir leur billet auprès du Super U de Vihiers, de l’office de tourisme du Vihiersois Haut-Layon ou du Picwick.

F.F.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités