Aller au contenu principal

Cuma
Les cumistes cogitent sur le renouvellement des générations

L’assemblée générale de la section Maine-et-Loire de l’Union des Cuma Pays de la Loire s’est tenue jeudi 16 juin à La Jumellière. Le renouvellement des responsables était un des thèmes abordés en travaux de groupe.

Lors de l’assemblée générale, des travaux de groupe ont permis de faire émerger des questions sur les besoins d’accompagnement des Cuma.
© AA

« Les Cuma, ce n’est pas  d’abord du matériel, c’est d’abord des hommes », a réaffirmé Yves-Mary Houdmon, président de la section Maine-et-Loire. Les participants à l’assemblée générale étaient invités à travailler en groupes lors de l’après-midi. Objectif : faire remonter des idées sur la manière dont l’Union des Cuma et l’AGC (centre de gestion) pourraient aider les Cuma à gérer leur gouvernance aujourd’hui et surtout demain, ou à rendre plus fluide leur fonctionnement. Avec des départs en retraite, les Cuma ont tout comme les exploitations à relever le défi du renouvellement de leurs responsables. Or, les candidats ne se bousculent pas toujours au portillon.


Accompagner à la prise de responsabilités
De nombreuses idées sont ressorties de cette réflexion collective. Pour n’en citer que quelques-unes : un accompagnement à l’arrivée des jeunes dans les Cuma ; une aide au pilotage, qui pourrait inclure un appui à la gestion des ressources humaines, une aide au recouvrement des impayés ; la mise en place d’un appui administratif aux Cumas (check-lists, alertes...). Il a été souligné aussi que les Cumas peuvent aussi être des facilitatrices dans l’installation et la transmission des exploitations : des réunions de Cuma sur un même territoire, permettent d’apporter du dynamisme et de l’attractivité à ce territoire.  Toutes ces réflexions serviront à nourrir le travail de l’Union, qui est très mobilisée sur le sujet du renouvellement des responsables et accompagne déjà les jeunes agriculteurs qui ont envie de prendre des responsabilités (ils peuvent venir au conseil en tant que stagiaire avant de s’engager, par exemple). L’Union propose aussi un appui en secrétariat comptabilité pour soulager le travail des bénévoles.


S’adresser aux jeunes
Et pour préparer le renouvellement des générations le plus en amont possible, l’Union réalise un travail de sensibilisation. Chaque année, des portes ouvertes sont proposées en mars dans les 4 départements de l’Union (le 49, le 44, le 72 et le 85), au cours desquelles 500 à 600 jeunes sont accueillis. Des interventions sont faites dans les établissements agricoles pour parler mécanique, chantiers... Lors du prochain  événement Mécasol, les 21 et 22 septembre en Vendée, le deuxième jour sera consacré aux écoles.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Défendre des ruralités vivantes
Les acteurs de la ruralité des Pays de la Loire ont présenté, mercredi 1er juin, leur manifeste pour des ruralités vivantes au…
Jeune installé et plein d’énergie
Thomas Grimault s’est installé le 1er février 2020 à Brion, au sein du Gaec Plein Air. L’agriculteur de 24 ans est lauréat du…
Malgré les crises, Terrena croit en l’avenir de la volaille

La grippe aviaire a bien sûr fait partie des sujets abordés lors de l’assemblée générale de Terrena, mardi 31 mai à Angers. La…

Maïs semences : des surfaces quasi à l’identique
En Anjou, les multiplicateurs de semences de maïs ont implanté 6 150 ha ce printemps : 3 150 avec Cerience (filiale semences de…
L’orge détériorée par la sécheresse
Début des moissons dans le Maine-et-Loire. Reportage à l'EARL la Grande Touche à St Florent le Vieil. Nicolas Cadiou a battu son…
Attirer les oiseaux ailleurs pour limiter les dégâts
Depuis 3 ans, Limagrain Europe teste une nouvelle solution pour lutter contre les dégâts de corbeaux et de pigeons sur les semis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois