Aller au contenu principal

Charolaises
Les élevages soignent leurs entrées

Le syndicat départemental charolais propose à ses adhérents d’installer des plaques à l’entrée de leurs exploitations, afin de gagner en visibilité.

Des éleveurs se sont réunis mardi 28 juin sur l’exploitation de Jean- Robert Tijou, à Chemillé-en-Anjou, pour inaugurer la plaque fraîchement installée à l’entrée de la ferme.
© AA

Des plaques en alu soignées et personnalisées, réalisées par la fonderie Gargam de de Pouancé, ont été placées dans des élevages de Maine-et-Loire, tous adhérents au syndicat charolais. Par cette initiative collective, « nous cherchions à mieux identifier, auprès du public, les élevages du syndicat », explique Jean-Robert Tijou, son président. Cette semaine, les plaques, qui arborent une belle tête de charolaise et rappellent dans leur conception les plaques de concours, ont été livrées et chaque exploitation a pu  en installer à l’entrée de son élevage.
A ce jour, 11 élevages se sont équipés, et les adhérents ont encore la possibilité d’en commander, moyennant une centaine d’euros. Avis aux intéressés, « nous offrons  une plaque à chaque nouvel adhérent », ajoute Jean-Robert Tijou. Le syndicat en compte à ce jour 21.
Les éleveurs du département se mobilisent actuellement pour la prochaine édition de Festi’élevage, du 2 au 4 septembre. 45 places sont réservées à la race. « Il va maintenant falloir les remplir », note Jean-Robert Tijou, qui se montre optimiste quant à la participation. « Les gens  sont contents de repartir en concours ! ».  

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

La coopérative Agrial recherche de nouveaux éleveurs
La filière lait de chèvre d'Agrial a organisé jeudi 27 octobre, une journée “Capriboost” sur l'installation en caprins, au Gaec…
« La décapitalisation du cheptel bovins allaitants est déjà là. Et la sécheresse ne va sûrement pas améliorer la situation. »
Interview de Pierre-Marie Caillaud, responsable viande bovine de la FDSEA 49  
Maintenir des rendements avec moins d’azote
Mardi 15 novembre, à Chavagnes, le service agronomie du CERFRANCE 49 a présenté un essai sur une fertilisation innovante en maïs.
Un semoir de semis direct auto-construit pour implanter ses couverts
Dans le cadre d’un “Rallye des couverts” organisé par la Chambre d’agriculture mardi 8 novembre, l’agriculteur Christophe Raveau…
Le sanglier, la bête noire des agriculteurs
  La session de la Chambre d'agriculture du Maine-et-Loire a abordé le sujet de la chasse lundi 21 novembre.
Groupama vise le doublement des surfaces assurées d’ici 2030
L’assurance multirisques climatiques (MRC) change en profondeur à partir du 1er janvier 2023. Et c’est désormais une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois