Aller au contenu principal

Charolaises
Les élevages soignent leurs entrées

Le syndicat départemental charolais propose à ses adhérents d’installer des plaques à l’entrée de leurs exploitations, afin de gagner en visibilité.

Des éleveurs se sont réunis mardi 28 juin sur l’exploitation de Jean- Robert Tijou, à Chemillé-en-Anjou, pour inaugurer la plaque fraîchement installée à l’entrée de la ferme.
© AA

Des plaques en alu soignées et personnalisées, réalisées par la fonderie Gargam de de Pouancé, ont été placées dans des élevages de Maine-et-Loire, tous adhérents au syndicat charolais. Par cette initiative collective, « nous cherchions à mieux identifier, auprès du public, les élevages du syndicat », explique Jean-Robert Tijou, son président. Cette semaine, les plaques, qui arborent une belle tête de charolaise et rappellent dans leur conception les plaques de concours, ont été livrées et chaque exploitation a pu  en installer à l’entrée de son élevage.
A ce jour, 11 élevages se sont équipés, et les adhérents ont encore la possibilité d’en commander, moyennant une centaine d’euros. Avis aux intéressés, « nous offrons  une plaque à chaque nouvel adhérent », ajoute Jean-Robert Tijou. Le syndicat en compte à ce jour 21.
Les éleveurs du département se mobilisent actuellement pour la prochaine édition de Festi’élevage, du 2 au 4 septembre. 45 places sont réservées à la race. « Il va maintenant falloir les remplir », note Jean-Robert Tijou, qui se montre optimiste quant à la participation. « Les gens  sont contents de repartir en concours ! ».  

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Chantiers précoces, faibles rendements
Alors qu’août n’était même pas commencé, les ensileuses sont entrées en action en Maine-et-Loire. Comme à Saint-Macaire en Mauges…
Ensilage : l’extrême inverse de 2021
Alors que les premiers ensilages démarrent en cette fin de semaine, point d’étape et conseils avec Julien Gaultier, responsable…
Des bocaux Made in mauges
A La Jumellière, cela fait bientôt 40 ans que la conserverie artisanale la Maison Beduneau propose des plats traditionnels dans…
« Le prix du lait français dévisse par rapport à nos voisins européens »
Interview de Ghislain de Viron, 1er vice-président de la Fédération nationale des producteurs de lait.
Des mesures pour la protection contre les incendies dans les bois et forêts
Dans un communiqué du 2 août, la Préfecture de Maine-et-Loire indique que « suite à la parution des nouveaux indices qui…
La situation des nappes et rivières du département reste critique
En l’absence de pluies significatives, l’état des nappes et des rivières est sous haute surveillance.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois