Aller au contenu principal

Perspectives
Les évolutions à attendre en matière de bien-être animal

Luc Mirabito, de l’Institut de l’élevage est intervenu lors de l’assemblée générale du GIE Élevage, jeudi 7 avril.

Luc Mirabito, de l’Institut de l’élevage
Luc Mirabito, de l’Institut de l’élevage
© AA

Le bien-être animal est devenu un enjeu global. Outre les nombreuses associations qui gravitent autour de ce thème, quatre organismes travaillent sur le sujet : l’Union européenne, le Conseil de l’Europe, la FAO, organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation et l’OIE, l’organisation mondiale de la santé animale. L’Union européenne a déjà adopté un certain nombre de directives :  veaux, porcs, poules pondeuses, poulets de chair, et des règlements sur le transport et sur l’abattage. “La philosophie des textes évolue”, a rappelé Luc Mirabito, spécialisé sur les questions de bien-être animal à l’Institut de l’élevage, lors de l’AG du GIE Pays de la Loire. Pendant longtemps, la logique défendue par la Commission était de libérer les animaux, d’ouvrir les cages. Puis l’approche a évolué vers une forme d’obligation de résultats plutôt que de moyens.

Les vaches laitières aussi ?

Comment va évoluer la réglementation dans les années à venir ? La Commission européenne s’est fixé cinq grands objectifs : renforcement de l’application des textes, compétitivité des filières européennes, communication, recherche et l’innovation, et élargissement du champ d’application du bien-être animal aux vaches laitières, jusqu’ici à l’écart de tout dispositif, et aux animaux de compagnie. Selon Luc Mirabito, on s’acheminerait le plus probablement vers l’élaboration d’une loi-cadre. Une discussion va s’engager pour la prépa-ration de cette loi-cadre dans les deux prochaines années et les professionnels de l’élevage doivent y participer, a souligné Luc Mirabito : “la Commission attend vos propositions”.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités