Aller au contenu principal

Les irrigants en appellent au nouveau gouvernement

© AA

Dans le cadre du salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, Irrigants de France et la FNSEA Nouvelle-Aquitaine ont tenu une conférence sur l’irrigation le 24 mai. Pour le président d’Irrigants de France, Eric Frétillère, la France ne manque pas d’eau, mais il faut « mieux l’optimiser ».

« Irrigants de France attend du nouveau gouvernement des engagements fermes en matière d’une politique nationale en faveur de l’irrigation et du stockage de l’eau », souligne le communiqué. Selon Jean-Paul Bordes, d’Arvalis, l’efficacité de l’irrigation a progressé de 30 % en l’espace de 20 ans. Mais « les projets de territoires visant à créer des ouvrages de stockage d’eau n’aboutissent pas, que ce soit par manque de financement ou en raison de blocages administratifs », dénonce Jean-Luc Capes, président du groupe eau de la FNSEA.

Pour Philippe Moinard, président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine, trois leviers permettraient d’avancer : « faire aboutir les projets programmés ; lever les freins à la création de retenues d’eau ; et expliquer les enjeux pour en finir avec le dogmatisme anti-irrigation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Chantiers précoces, faibles rendements
Alors qu’août n’était même pas commencé, les ensileuses sont entrées en action en Maine-et-Loire. Comme à Saint-Macaire en Mauges…
Ensilage : l’extrême inverse de 2021
Alors que les premiers ensilages démarrent en cette fin de semaine, point d’étape et conseils avec Julien Gaultier, responsable…
Des bocaux Made in mauges
A La Jumellière, cela fait bientôt 40 ans que la conserverie artisanale la Maison Beduneau propose des plats traditionnels dans…
« Le prix du lait français dévisse par rapport à nos voisins européens »
Interview de Ghislain de Viron, 1er vice-président de la Fédération nationale des producteurs de lait.
Des mesures pour la protection contre les incendies dans les bois et forêts
Dans un communiqué du 2 août, la Préfecture de Maine-et-Loire indique que « suite à la parution des nouveaux indices qui…
La situation des nappes et rivières du département reste critique
En l’absence de pluies significatives, l’état des nappes et des rivières est sous haute surveillance.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois