Aller au contenu principal

JA
Les Jeunes agriculteurs du Maine-et-Loire en pleine réflexion

Jeunes agriculteurs du Maine-et-Loire organise son assemblée générale le mardi 9 mars à Saint-Georges-sur-Loire.

Les rapporteurs sont (de gauche à droite) : Nathalie Bessonneau, Maxime Lambert, Samuel Aubert, Matthieu Herguais.
Les rapporteurs sont (de gauche à droite) : Nathalie Bessonneau, Maxime Lambert, Samuel Aubert, Matthieu Herguais.
© AA

L ors de cette journée, les jeunes agriculteurs présenteront leur rapport d’orientation qui s’intitule “Comment retrouver la valeur ajoutée de nos produits agricoles ?” Deux intervenants, Jean-Louis Lardeux, élu Chambre d’agriculture et Étienne Fabrèque, juriste à la FNPL, ont été invités pour étayer le débat avec la salle et faire part de leurs réflexions. Les rapporteurs sont Samuel Aubert, Nathalie Bessonneau, Matthieu Herguais et Maxime Lambert, ils sont actuellement en pleine rédaction.

Pourquoi un tel sujet ?
Matthieu Herguais explique :
« C’est en conseil départemental que cette idée a vu le jour. Alors que nous traversons une crise conjoncturelle importante, il nous paraissait nécessaire de choisir un sujet en relation avec l’économie. Nous sommes convaincus de la valeur ajoutée de nos produits mais cela ne se répercute pas sur nos revenus et notre comptabilité ».

Quels étaient vos attentes avant de travailler sur un tel sujet ?
Samuel Aubert répond :
« Depuis de nombreuses années, nous dénonçons la mauvaise répartition des marges. Il est maintenant important de passer à une phase d'action pour recréer un équilibre au sein de nos filières, trouver de nouvelles solutions en explorant diverses pistes possibles. »

Quelle a été votre démarche ?
« Trois des rapporteurs font de la vente directe. Nous avons donc rencontré des personnes qui travaillent sur le sujet à la Chambre d’agriculture et dans des points de vente pour comprendre le fonctionnement et étayer nos propos. Mais conscients que la filière “circuits courts” ne peut pas être une solution pour tous, nous avons également rencontré des responsables d’une grande coopérative multiproductions pour partager nos idées sur de nouveaux moyens de distribution. Le contenu de cette visite nous a permis de pousser notre réflexion au-delà de ce que nous avions imaginé au départ en initiant ce rapport d’orientation.

Marion mougeot

De 10 h à 16 h, salle Beausite, à Saint-Georges-sur-Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités