Aller au contenu principal

Irrigation
Les prélèvements en Loire pour l’Authion temporairement autorisés

Les pompages dans la Loire ont débuté cette semaine, le préfet en a signé l’autorisation le 23 mai dernier.

Une enquête sur les assolements et les besoins en eau est en cours de traitement.
Une enquête sur les assolements et les besoins en eau est en cours de traitement.
© Anjou agricole
Les pompages dans la Loire pour alimenter l’Authion et le réseau d’irrigation ont débuté cette semaine. L’arrêté d’autorisation temporaire qui autorise ces prélèvements pour l’année 2007 a été signé le 23 mai dernier. « Trois mois après la décision d’annulation de l’arrêté de prélèvement en Loire, un arrêté temporaire est enfin signé. Nous approuvons le travail réalisé avec la Chambre d’agriculture et
l’Entente interdépartementale pour trouver des terrains d’accords avec les associations et aboutir à une solution »
, commente Pascal Laizé, président de la Commission environnement FDSEA. Les débits maximums autorisés sont de 1m3/s pour la station de Varennes et se situent entre 1 et 1,75 m3/s pour la station de Saint-Martin-de-la-Place, c’est à dire légèrement en deçà de l’arrêté initial. Ils ont été prédéfinis par quinzaine au cours de la période d’étiage en fonction des besoins estimés des cultures. L’arrêté prévoit une réduction des prélèvement en période de restriction dès lors que le débit de la Loire chuterait.
Par ailleurs, l’arrêté précise les conditions d’exploitation avec tout d’abord le maintien du débit biologique au pont Bourguignon de 0,5 m3/s qui existait déjà dans l’arrêté précédent. Il définit également des lieux de concertation en imposant des réunions très régulières du Comité de suivi de l’arrêté, présidé par l’Entente et auxquelles participent des représentants de la profession agricole, des associations et de l’administration.
« Ce travail n’est pour l’instant qu’une étape, précise Jeannick Quentin, président du CRDA
Baugeois-Vallée, l’autorisation est valable pour une durée de six mois, elle pourra être renouvelée en 2008 car l’autorisation définitive ne devrait voir le jour que pour la campagne 2009. Au cours de l’été 2007, nous serons observés à la loupe. De la rigueur de gestion de l’eau dépendra le succès de l’arrêté définitif ». La transparence est de mise, une enquête sur les assolements et les besoins en eau de chaque agriculteur est en cours de traitement pour préparer l’été en anticipant les besoins des cultures.

Surveillance : Un comité de suivi de l’arrêté s’est tenu le 6 juin

L’arrêté d’autorisation de prélèvement juste signé, les membres du comité de suivi institué par l’arrêté préfectoral se sont réunis. Ce comité a pour objet de présenter les données issues de la surveillance
des prélèvements. À l’occasion de ce premier comité et alors que les prélèvements n’ont pas débuté, les données de l’enquête réalisée par l’Entente et la Chambre d’agriculture ont été dévoilées. Il s’agissait en particulier de préciser la connaissance des assolements sur la vallée. « Nous sommes agréablement satisfaits du taux de retour de 87 %. Il témoigne de l’intérêt des agriculteurs dans la démarche de transparence engagée et l’importance qu’ils portent à la pérennisation de l’accès à l’eau dans la vallée », se félicite Pascal Laizé. Les données vont être affinées au cours du mois de juin et c’est le 4 juillet,
lors du prochain comité de suivi, que la campagne devrait véritablement commencer. Dans l’intervalle, des débitmètres seront étalonnés pour permettre la mesure des débits prélevés mais aussi du débit biologique au pont Bourguignon. Les travaux de la prise d’eau de Varennes devraient avoir lieu dès que le niveau de la Loire le permettra.

Formation

Une formation sur les pratiques d’irrigation initiée par la Chambre d’agriculture se tiendra à Beaufort-en-Vallée les 27 juin, 4 juillet et 8 novembre.Elle est proposée aux irriguants de la vallée de l’Authion. Un prêt de tensiomètre est prévu pour chacun des participants.
Contact : CRDABV à Beaufort (tél 02 41 57 29 29). Coût : 70 euros, repas offert.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités