Aller au contenu principal

Transparence
Les preuves des marges

Une semaine après la fin des blocages, les agriculteurs attendent des résultats concrets.

Décomposition de la structure de prix du lait UHT 
d’une marque nationale en France (données 2008)
Décomposition de la structure de prix du lait UHT
d’une marque nationale en France (données 2008)
© AA

Une récente enquête Ifop menée du 16 au 18 juin auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus révèle que 85 % des personnes interrogées jugent « légitimes les actions et les mouvements de protestation et de colère » menés récemment par les éleveurs laitiers. On sait aussi qu’après cette focalisation sur le lait, le mouvement s’est élargi à l’ensemble des productions. Voilà peut-être de quoi rassurer les agriculteurs sur la perception qu’ont les consom- mateurs de leurs revendications. Voilà aussi de quoi en rabattre auprès de responsables de la grande distribution qui jouent les majestés offensées.

Sentiment d’injustice
Ce sondage vient une nouvelle fois étayer le sentiment d’injustice et d’abus des intermédiaires.
Le gouvernement a lui aussi, pris la mesure du désarroi des agriculteurs. Il l’a annoncé suite aux rencontres des 13 juin avec Michel Barnier et Luc Chatel, alors encore secrétaire d’état à l’industrie et la consommation et du 17 juin dernier avec Christine Lagarde. Une orientation appréciée par  Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA : « enfin le gouvernement semble comprendre ce qui se passe. Nous prenons acte que les pouvoirs publics soient le gendarme de relations commerciales dans les filières ». Une brigade spécifique travaillera, dans le cadre de la DGCCRF, au renforcement des contrôles et cinq chantiers ont été lancés  :
- l’accélération des travaux de l’observatoire des prix et des marges,
- l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques contractuelles entre les producteurs, les PME et les distributeurs,
- la préparation de dispositions dans le projet de loi de modernisation agricole destinées à renforcer le poids des agriculteurs dans les filières agro-alimentaires,
- L’ouverture d’une réflexion stratégique sur l’évolution des filières agroalimentaires dans le cadre du Conseil supérieur d’orientation de l’économie agricole,
- La généralisation de l’étiquetage sur l’origine “France” dans le cadre du livre vert de la Commission européenne sur la qualité des produits agricoles.
Enfin, le gouvernement a donné rendez-vous à ces interlocuteurs le 15 septembre pour faire un premier bilan du fonctionnement de la LME.

M.L.R. et d’Après Actuagri

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités