Aller au contenu principal

Les récoltes de céréales 2016 plombées par les intempéries

© AA

Mauvaises au nord et correctes au sud : c’est ce que l’on peut attendre des récoltes de céréales pour 2016, selon les informations communiquées par FranceAgriMer, Arvalis et Terres Inovia le 5 août. « Les récoltes satisfaisantes dans une bonne partie Sud du territoire » ne compenseront pas les pertes d’un « large quart Nord-Est » qui essuie les conséquences des « conditions climatiques exceptionnelles ». Selon les 3 organisations, les rendements, et de fait les récoltes, seront en baisse en 2016 pour toutes les productions: blé tendre (29,1Mt versus 40,9Mt en 2015), orge d’hiver (7,8Mt vs 10Mt), orge de printemps (2,4Mt vs 3Mt), blé dur (1,4Mt vs 1,8Mt), colza (4,7Mt vs 5,3Mt) et pois (0,49Mt vs 0,66Mt). A 55,7 q/ha, le rendement en blé tendre serait « le plus faible depuis 1986 » renchérit le service de la statistique du ministère de l’Agriculture le même jour.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités