Aller au contenu principal

Aînés de la FDSEA
Les retraites, un combat permanent

Plus de 150 aînés de la FDSEA de Maine-et-Loire  se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Quentin en Mauges (Montrevault-sur-èvre), jeudi 4 novembre.

Thérèse Delanoë, présidente de la section des agriculteurs retraités de la FDSEA 49, a salué les avancées obtenues en matière de retraites, tout en soulignant le chemin qu’il reste à parcourir.
© AA

« Je suis contente que nous soyons nombreux et que nous ayons pu garder un semblant de relations, grâce à l’envoi de messages vidéos, pendant la pandémie », a souligné Thérèse Delanoë, présidente de la section des aînés de la FDSEA, lors de l’AG du 4 novembre, devant une salle bien remplie. La dernière assemblée générale remontait à 2019.
« Nous ne sommes pas complètement sereins, et, même vaccinés, nous gardons une certaine inquiétude vis-à-vis de nos rassemblements », a ajouté la présidente. Les voyages et déplacements ont repris, avec, en septembre dernier, une journée à la découverte des anciennes mines de fer dans le Segréen.


Revalorisation des retraites saluée
Sujet central de la section, les retraites. Thérèse Delanoë a salué la revalorisation des retraites mensuelles des chefs d’exploitations agricoles à hauteur de 85 % du Smic. Le fruit d’un combat syndical de près de 20 ans. « Quelle patience  et quelle ténacité il faut à nos responsables pour maintenir et argumenter les demandes sans baisser les bras !, a souligné Thérèse Delanoë. Notre travail finit par payer ».


Conjoints et aides familiaux : en attente d’un vote au Sénat
Un combat qui n’est pas terminé, puisque la section nationale se bat aujourd’hui encore pour obtenir la revalorisation des retraites des conjoints et aides familiaux non concernés par les 85 % du Smic. « Les députés ont voté, en juin, à l’unanimité, la revalorisation à 700 euros de la retraite pour les conjoints et les aides familiaux, essentiellement des femmes. Mais nous sommes toujours dans l’attente d’un vote du Sénat, le 9 décembre prochain », a expliqué Odile Arthus, membre de la section départementale et de la section nationale. La SDAE a envoyé des courriers à tous les sénateurs de Maine-et-Loire afin de les sensibiliser au sujet. « Il est urgent que cela aboutisse ! », souligne Odile Arthus. « Comme le dit Hélène Blaud, notre présidente nationale, Il serait offensant de se voir privés d’une revalorisation moyenne mensuelle de l’ordre de 100 euros, malgré un travail quotidien méritant », ajoute Thérèse Delanoë.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Des moutons dans le verger
 Les Fruits d’Altho, à Morannes sur Sarthe-Daumeray, produisent pommes et poires sur 125 ha. Les arboriculteurs, Thomas et…
« Une phase de fragilité comme on n’en a jamais connue en volaille »
Nathalie Langereau, responsable du dossier volaille à la FDSEA49.
Le Maine-et-Loire, un département diversifié majoritairement tourné vers l'élevage
En Maine-et-Loire, le recensement agricole 2020 dénombre 5 245 exploitations agricoles.* Le nombre d’exploitations…
Distraire au quotidien les poules pondeuses confinées
Déjà 2 mois que les poules pondeuses plein air  ne sortent plus... La faute aux mesures de biosécurité pour lutter contre la…
Quelles méthodes alternatives au glyphosate et à quel coût ?
 La disparition progressive des matières actives amène les producteurs à explorer différentes solutions.
380,15 € en prix de base sur janvier et février
Christophe Cesbron, producteur à Chemillé en Anjou et président de la nouvelle association de producteurs Lactalis, l’APLSL.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois