Aller au contenu principal

Portrait
Les salers du grand-père

Benoit Poitou s’est installé en janvier 2021, à 20 ans, à Soucelles. Le jeune homme mène un élevage bio de salers, avec de la vente directe. Un système qui se prête très bien à l’environnement de l’exploitation, celui des basses vallées angevines.

Benoit Poitou s'est installé à l'âge de 20 ans.
© AA

Ses salers promènent leur robes acajou et leurs élégantes cornes sur les rives du Loir. La race cantalienne est plutôt rare en Anjou : « c’est mon grand-père qui était allé chercher des salers dans le Cantal, pour le loisir. Il n’était pas agriculteur mais propriétaire de garages automobiles Renault ». Tout jeune, Benoit Poitou vient l’aider sur son élevage amateur, et très vite, les circonstances de la vie l’amènent à prendre des responsabilités. « En 2015, alors que j’avais 15 ans, mon grand-père est décédé. Il avait à l’époque une dizaine de vaches, raconte-t-il. Je me suis mis à m’en occuper, le matin avant de partir en cours, et le soir. Je gérais l’élevage et mon père, qui a également des concessions automobiles, était le chef d’exploitation et s’occupait de toute la partie administrative ». Amoureux des salers comme son grand-père, Benoit Poitou part en formation avec le but de s’installer et de professionnaliser l’élevage familial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une…

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
Solidaires, les entrepreneurs bloquent l'A11

Lundi matin dès 6h, les entrepreneurs des territoires (EDT) du Maine-et-Loire ont bloqué l'A11 dans les 2 sens, entre les…

Jeudi 18 janvier, à l'appel de la FDSEA et des JA 49, des agriculteurs de tout le département se sont rassemblés devant l'usine Lactalis pour bloquer l'entrée des camions sur le site de Saint-Florent le Vieil.
Lactalis sous pression

La semaine dernière, les agriculteurs se sont mobilisés pour soutenir l'Unell, principale organisation de producteurs livrant…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois