Aller au contenu principal

Magazine
Les sens en éveil

La neuvième édition des Sources du goût en Segréen, une manifestation initiée en 1996, s’est déroulée vendredi à Pouancé. Plus de 800 enfants y ont participé.

Apprécier la diversité des fromages
Apprécier la diversité des fromages

À Pouancé, le 7 octobre, plus de 800 enfants de primaire et de 6e ont participé aux Sources du goût en Segréen, manifestation organisée par le Cratéas, la MSA, la Communauté de communes de la région de Pouancé-Combrée et l’Association CantoJeunes. Installés dans la salle de sports, des agriculteurs, des artisans boulanger et chocolatier, des associations comme les Jardins familiaux les ont accueillis toute la journée, sur 28 ateliers. Au programme par exemple, une dégustation de lait cru, avec des producteurs du canton, et quelques repères sur l’élevage distillés au cours de la rencontre  : “Combien de bouteilles de lait comme celle-ci donne une vache en une journée ? “questionne l’éleveur. Les réponses fusent, plus ou moins proches de la réalité, l’agriculteur rectifie : “Entre 18 et 30 litres, 20 en moyenne”. Sur les  stands, les enfants ont eu l’occasion de découvrir d’autres goûts, d’autres odeurs, d’autres textures et d’autres couleurs. Ces futurs citoyens ont été aussi sensibilisés à l’équilibre alimentaire, à la question du gaspillage, à la gestion des déchets... À l’extérieur, une mini-ferme était installée avec quelques animaux. Et, nouveauté de cette 9e édition, un marché de producteurs de pays se tenait le samedi matin.

S.H.

La semaine nationale du goût se déroulera du 17 au 23 octobre. www.legout.com

Pas assez de fruits et légumes

Une majorité d’enfants ne mangent pas encore suffisamment de fruits et légumes chaque jour, relève une étude menée pour le compte de l’interprofession fruits et légumes, Interfel, publiée le 28 septembre. Plus de la moitié des enfants (57 %) mangent moins de deux fruits par jour et 49 % moins de deux légumes par jour, selon cette enquête menée par Junior City. Aux fruits et légumes, les enfants continuent de leur préférer frites, hamburgers et pizzas pour le salé, et glaces et gâteaux pour le sucré. Les légumes n’arrivent qu’en 6e position de leur préférence. Les fruits s’en sortent mieux, à la troisième place, devant les yaourts et autres desserts laitiers ainsi que les fromages, poursuit l’étude.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités