Aller au contenu principal

Végétal
L’innovation pour des productions durables, “fil vert” du prochain Sival

Dans un mois, le salon des productions végétales spécialisées ouvrira ses portes à Angers, du 16 au 18 janvier.

Dans les allées de l’édition 2007 du Sival.
Dans les allées de l’édition 2007 du Sival.
© AA

Le Sival ouvre le ban des salons de l’année, avec une problématique forte autour de l’environnement et de la reconnaissance par le citoyen de nos produits, qui fait suite au Grenelle. Dans ce salon professionnel, d’envergure nationale, voire internationale,  les professionnels viendront chercher des réponses ». Bruno Dupont, président du Sival , aborde cette nouvelle édition avec le sourire, malgré une conjoncture pas toujours favorable pour les productions spécialisées (lire ci-contre). Pour rendre encore plus concrètes aux visiteurs les innovations primées au concours des Sival d’or, cette année, celles-ci seront regroupées sur le stand de Végépolys. Le jury a retenu six citations, deux sival d’argent et quatre d’or, parmi lesquels Choupette, variété de pomme résistante à la tavelure.
« Choupette est l’exemple d’une collaboration réussie entre la recherche (Inra), une entreprise (SNC Élaris) et les producteurs. C’est l’exemple de ce que doit être le pôle végétal », estime Jean-Luc Gaignard, chargé de communication à l’Inra.
Côté exposants, ils seront plus de 600, français et étrangers.  1 500 marques seront représentées, sur la totalité de la surface du Parc expo (28 000 m2). « La totalité des constructeurs en  matériel agricole seront présents, et ce, pour la première fois », souligne Christian Groll, directeur d’Angers Expo Congrès. Le salon est le seul rendez-vous en France à couvrir les domaines de l’horticulture, de la viticulture, de l’arboriculture, des cultures  légumières. Toutes les firmes semencières et de plants seront également présentes. Pour les producteurs biologiques, un répertoire bio est proposé.

Maladies du bois
Côté colloques, il faut retenir plusieurs temps forts : Euroviti, le jeudi matin, s’intéressera aux maladies du bois ; les Entretiens techniques Ctifl, le jeudi matin également, détailleront le thème de la Production légumière intégrée, “Enjeu de la durabilité des exploitations légumières” ; les Entretiens cidricoles, le vendredi matin, traiteront de l’environnement et de la qualité des produits. Une dizaine de conférences sont programmées : la gestion des aléas météo, l’accès à l’inno-vation (par Végépolys), l’analyse sensorielle en viticulture, le projet Nutripomme, la conduite des plates-formes de cueille (par la MSA), les besoins de renouvellement en productions spécialisées.
Le Sival invite aussi ses visiteurs (23 000 personnes attendues) à sortir des murs du Parc expo pour visiter des entreprises ou centres d’expérimentation de la région. Huit visites sont prévues.             

S.H.

Programme complet dans le Dossier spécial à paraître le vendredi 11 janvier 2008.
. Site internet : www.sival-angers.com
. L’actualité du salon au jour le jour se lira dans le Quotidien du Sival,
réalisé par des étudiants de l’INH
d’Angers et l’Anjou agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités