Aller au contenu principal

Nominations
Ministère de l'Agriculture : Michel Barnier succède à Christine Lagarde

Le nouveau ministre devra définir un terrain d’entente avec Jean-Louis Borloo à l’Environnement.

Lors du congrès FNSEA, en mars dernier à Marseille, Michel Barnier n'avait pas mâché ses mots : « Quand les bureaucrates prennent le pouvoir à Bruxelles, c'est que les hommes politiques le leur ont laissé ».
Lors du congrès FNSEA, en mars dernier à Marseille, Michel Barnier n'avait pas mâché ses mots : « Quand les bureaucrates prennent le pouvoir à Bruxelles, c'est que les hommes politiques le leur ont laissé ».
© AA
Le nouveau gouvernement a été annoncé ce mardi 19 juin à midi. Christine Lagarde quitte ses fonctions (elle devient ministre de l'Économie, des finances et de l'Emploi). Elle est remplacée par Michel Barnier, dans un ministère qui conserve exactement le même intitulé : ministère de l'Agriculture et de la Pêche. La FNSEA n'a pas tardé à réagir pour saluer cette nomination, en insistant sur la « compétence reconnue  et respectée dans les instances européennes et internationales » du nouveau ministre. Michel Barnier a confié, en marge de la cérémonie de passation des pouvoirs, le 19 juin, qu’il allait maintenir le principe des assises de l’agriculture prévues pour l’automne prochain. « Je suis très favorable à un débat sur le rôle de l’agriculture qui est une question de société », a-t-il affirmé.

Longue expérience politique
Pro-européen de longue date, Michel Barnier, 56 ans, est bien implanté en Savoie, où il a été député. Il a été commissaire européen en charge des politiques régionales et de la réforme des institutions, ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Raffarin. Auparavant, il avait déjà occupé plusieurs postes ministériels dans les gouvernements d'Alain Juppé et d'Édouard Balladur. Au sein de l'UMP, il préside le Conseil du développement durable depuis 2003. Par ailleurs, c'est Jean Louis Borloo (voir encadré ci-dessous) qui succède à Alain Juppé au poste de ministre d'État, ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables. Il sera aidé par Dominique Bussereau (Charente-Maritime), secrétaire d'État aux Transports et Nathalie Kosciusko-Morizet (Essonne), secrétaire d'État chargée de l'Écologie.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités