Aller au contenu principal

Porc
Mise en œuvre des prêts de crise

Les dossiers de demandes d’aides aux élevages sont à déposer à la DDEA au plus tard le 30 juin.

Des critères départementaux vont être fixés le 3 juin, qui prendront en compte notamment les éleveurs ayant investi dans les mises aux normes de leur exploitation.
Des critères départementaux vont être fixés le 3 juin, qui prendront en compte notamment les éleveurs ayant investi dans les mises aux normes de leur exploitation.
© D. Poilvet/Réussir

Afin de venir en aide aux exploitations spécialisées en élevage porcin touchées par les conséquences de la crise économique affectant ce secteur de production en 2009, il a été décidé la mise en place d'une enveloppe nationale de 3 millions d’euros d’aides sous forme de charges de bonification permettant la réalisation d’environ 30 millions d’euros de prêts de crise (prêts de consolidation et prêts de trésorerie).
Pour pouvoir bénéficier de cette nouvelle mesure de soutien, les exploitations agricoles doivent remplir certaines conditions, dont un taux d’endet-tement minimum de 50 % au 31 décembre 2008.
Pour compléter ces critères nationaux, la DDEA du Maine-et-Loire va réunir un comité de suivi le 3 juin prochain afin de fixer des critères de priorisation des demandes éligibles, sachant qu’une attention toute particulière devrait être portée aux jeunes agriculteurs et aux récents investisseurs, en particulier ceux qui ont réalisé la mise aux normes de leur exploitation.
Les formulaires seront donc disponibles suite à cette réunion et doivent être déposés par les éleveurs auprès de la DDEA au plus tard le 30 juin 2009.
L’enveloppe est nationale sans aucune répartition régionale ou départementale pour le moment. Il est donc important que l’ensemble des éleveurs de porcs remplisse le formulaire visé par le comptable et la banque dès que possible.
Plus le nombre de demandes sera important, plus l’enveloppe demandée par la Draaf sera conséquente.

Les producteurs peuvent retrouver le détail de la mise en œuvre de cette mesure sur www.fdsea49.fr, rubrique espace producteur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités