Aller au contenu principal

Mobilisation des producteurs devant la laiterie Laïta à Ancenis

Cette semaine, des actions de bâchage et un rassemblement de producteurs de lait, notamment angevins, visaient la coopérative Terrena.

© FDSEA

Les annonces des prix payés par Terrena pour février (305 €/ 1 000 L) et mars (300 €/ 1 000 L) ont provoqué l’incompréhension des producteurs de lait. Ces prix sont inférieurs aux autres laiteries qui collectent sur le département. De plus, à partir de février, la plupart des producteurs Terrena produisent une partie ou tout leur volume à un prix encore inférieur (233 € / 1 000 L), ce qui a accentué le mécontentement des producteurs. Des bâches ont ainsi été déployées devant les magasins Espace Terrena et aux bords des routes dès le week-end dernier.

La coopérative doit montrer l’exemple
« Les indicateurs de marché sont au vert, et notamment sur le beurre et la matière grasse. Les producteurs ont besoin de réactivité sur le prix du lait et pas seulement à la baisse. Les coopératives doivent montrer l’exemple », a rappelé Frédéric Vincent, nouveau président de la FDL.
En effet, quelle sera la réaction des autres laiteries à l’annonce des prix de Terrena ? Pourquoi donner un signe aussi mauvais dans la période des négociations commerciales ? Comment peut-on espérer obtenir des revalorisations auprès de la GMS en affichant un prix aux producteurs inférieur à ses concurrents ?


Une commission laitière exceptionnelle
Les délégués des producteurs Terrena et les administrateurs de la coopérative se sont réunis ce mercredi pour une commission laitière exceptionnelle. Afin de mettre la pression en amont de cette rencontre, à l’appel de la FDSEA 49, FNSEA 44, JA 49 et JA 44, 150 producteurs se sont rassemblés devant la laiterie à Ancenis (44).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités