Aller au contenu principal

Numérique
Mode d’emploi pour tout capter

Dans la nuit du 17 au 18 mai, la diffusion analogique s’arrêtera dans les Pays de la Loire pour laisser place à la Télévision numérique terrestre (TNT).

Les infomobiles se déplacent dans les villes ou villages pour faire des démonstrations et informer sur les modalités du passage au numérique.
Les infomobiles se déplacent dans les villes ou villages pour faire des démonstrations et informer sur les modalités du passage au numérique.
© Anjou agricole

Un écran noir. C’est ce que verront à la place de leurs programmes préférés, les foyers qui ne seront pas équipés, à partir du 18 mai, d’un des modes de réception numérique (adaptateur, satellite, câble, ADSL ou fibre optique). En Maine-et-Loire, « 13,8 % de foyers reçoivent la télévision uniquement par réception analogique », précise Jean-Yves Haby, délégué régional du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Avant le 18 mai, « ces cibles prioritaires » verront défiler un bandeau d’information précisant la nécessité de s’équiper pour recevoir la télévision numérique.

Pourquoi le tout numérique ?

Le passage à la TNT permettra de libérer des fréquences pour développer la radio numérique, l’internet mobile ou créer de nouvelles chaînes. Les Pays de la Loire sont la troisième région à basculer vers le tout numérique. D’ici novembre 2011, l’objectif est d’atteindre une couverture de 95 % de l’Hexagone. Elle sera meilleure avoisinant les 98 % dans « le département qui a un taux d’équipement supérieur à la moyenne nationale », assure Alain Méar, président du groupe de travail gestion et emploi de la ressource de la télévision numérique. La couverture sera pourtant effective avec moins d’émetteurs : « En France, le nombre d’émetteurs va diminuer de 3 500 à 1 626 », ajoute Alain Méar. Ainsi, au niveau régional, 12 émetteurs de faible puissance ne seront pas numérisés.

Les changements

Pour recevoir la télévision numérique, il n’est pas nécessaire de changer de poste de télévision à moins de posséder une relique. Les télévisions équipées d’une prise péritel (obligatoire depuis 1981) sont compatibles. Une fois l’adaptateur TNT acquis, il suffit de lancer une recherche et de programmer les chaînes, même après le 18 mai, car certaines vont changer de canal. Le jour du passage, la réception risque d’être coupée pendant quelques heures. Pour les zones non couvertes, les usagers devront opter pour un autre mode de réception que l’antenne râteau ou intérieure, comme la parabole.

Les aides financières et techniques

En zone de réception couverte par la TNT, une aide à l’équipement (maximum 25 €) et une aide à l’antenne (maximum 120 €) sont destinées aux foyers exonérés de la redevance audiovisuelle (sous condition de fournir les factures avant le 18 août). Pour les zones non couvertes, une aide à la réception d’un montant maximum de 250 €  est prévue sans condition de ressource. Pour savoir si le foyer est situé dans une zone couverte par la TNT, la vérification se fait en ligne sur www.csa.fr. Enfin, une assistance technique gratuite est destinée pour les personnes de plus de 70 ans ou souffrant d’un handicap supérieur à 80 %. Informations au 0970 818 818 (prix d’un appel local) ou sur www. tousaunumerique.fr

Julien Bernier

Campagne de sensibilisation

Informations et précautions sont de mise

Pour le passage au tout numérique, une campagne de sensibilisation est mise en place : des points infos dans les centres commerciaux, des distributions de guides et des informations mobiles en milieu rural. « Les élus sont le relais du numérique auprès des habitants » déclare Guy Poutier, directeur de l’association des maires du Maine-et-Loire. Ils ont reçu des formations pour orienter leurs concitoyens. En milieu rural, des bus ou des infomobiles (camionnettes) se déplacent dans les villes ou villages qui le souhaitent. « Certaines personnes ne sont pas très au fait. Elles arrivent avec des préjugés de base : la télévision va-t-elle fonctionner ? L’antenne râteau va-t-elle disparaître ? », constate Nicolas, régisseur itinérant dans le département et la Sarthe. Il a reçu une formation où ont été abordés notamment les aspects techniques et les exceptions du passage au numérique. Parmi les questions récurrentes, il répond surtout aux aides financières et techniques, la vérification de la zone de couverture.

Gare au démarchage à domicile

« Vous pouvez les envoyer balader. » C’est le conseil donné par un téléopérateur joint au 09 70 818 818 à destination des foyers réceptionnant déjà la TNT et sollicités par des démarcheurs. En ce qui concerne les adaptateurs HD, la télévision doit aussi être en haute définition pour recevoir une meilleure qualité d’images et de sons. « Il ne faut rien acheter à la sauvette mais plutôt s’orienter vers les professionnels et les magasins agréés », recommande un régisseur transparent qui n’a pas le droit de citer de marques.

Combien ça coûte ?

Adaptateur TNT simple tuner de 20 à 50 €*

Adaptateur TNT simple tuner HD à partir de 80 €*

Réorientation + vérification de l’antenne râteau de 80 à 120 €*

Remplacement de l’antenne râteau de 180 à 220 €*

Remplacement du coupleur d’antennes 100 €*

Adaptateur TNT-SAT ou

Fransat de 100 à 150 €*

Adaptateur TNT-SAT ou Fransat + parabole + installation à partir de 280 €*

* Prix TTC donnés à titre indicatif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités