Aller au contenu principal

Modema Agri se lance de nouveaux défis

Une nouvelle rubrique “Vie des Entreprises” pour vous informer sur les évolutions des entreprises, partenaires des agriculteurs angevins.

Philippe Renou, directeur de Modema Agri.
Philippe Renou, directeur de Modema Agri.
© AA

Après une année de travaux pour la construction des bâtiments, le 5ème centre de ­Modema Agri du Maine-et-Loire, situé sur la commune de Martigné-Briand, a ouvert ses portes en décembre dernier.  Ce premier “atelier-relais”, articulé autour de 4 600 m2 de terrain et 850 m2 de bâtiments a demandé la création d’un crédit-bail de 660 000 € HT, financé par la Communauté de communes des Coteaux du Layon et remboursé par ­Modema Agri sur 15 ans, la collectivité ayant  voulu promouvoir la création des 7 emplois prévus par l’entreprise. Après seulement quelques semaines, le bilan semble déjà positif pour le PDG de ­Modema Agri, Philippe Renou. « En 2015, lorsque nous avions signé pour la construction de ce nouveau site, les agriculteurs et viticulteurs du sud-est du département semblaient intéressés, explique le responsable. Nous sommes heureux de voir que, pour l’instant, cela semble se confirmer. » Avant l’implantation de ce site, l’entreprise, basée à Saint-Léger-sous-Cholet, n’était pas encore implantée dans le secteur et peinait donc à toucher la clientèle principalement viticole du sud-est du département. « Auparavant, le site le plus proche se trouvait aux Ponts-de-Cé, continue ­Philippe ­Renou. C’était un peu loin pour les agriculteurs du sud-est du Maine-et-Loire. Il y avait donc nécessité à implanter un site sur ce territoire. »

 

 

 

Plus d'informations dans l'Anjou agricole du 13 janvier 2017.

Une réussite choletaise


Créée en 1930 par Jean Besnard à Andrezé, l’entreprise est reprise, dans les années 70, par Claude Batardière, gendre de Jean Besnard. En 1976, elle déménage à Saint-Léger-sous-­Cholet et prend le nom de ­Modema (Motoculture des Mauges). L’année suivante, le département élevage est créé. C’est le début du partenariat de Modema avec DeLaval. Voulu par Claude ­Batardière, l’Espace émeraude est fondé en 1980 et s’impose rapidement comme l’une des références en termes de libre-­service agricole. Devenu trop important, Modema Agri et Modis distribution Espace Emeraude décident leur séparation en 2002. Entretemps, Modema a bien grandi. Après une implantation aux Ponts-de-Cé en 1984 et la création d’un centre d’occasion à Bégrolles-en-Mauges, Modema reprend l’entreprise Lemerle de Vertou en Loire-Atlantique et réussit ainsi à s’exporter dans un nouveau département. En 2007, lorsqu’un petit groupe de cadres décide de reprendre Modema Agri, sous la direction de ­Philippe Renou, l’entreprise compte déjà 6 sites. Avec le rachat de BMA ­Châteaubriant en 2015 et la construction du site de ­Martigné-Briand, elle en compte aujourd’hui 8 et emploie 110 salariés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités