Aller au contenu principal

Modema Agri s'installe à Martigné-Briand

Vendredi dernier, Modema Agri inaugurait sa nouvelle base angevine, dans la zone des Acacias à Martigné-Briand.

Le PDG de Modema Agri Philippe Renou, entouré des élus locaux, dans le nouveau bâtiment du groupe à Martigné-Briand.
Le PDG de Modema Agri Philippe Renou, entouré des élus locaux, dans le nouveau bâtiment du groupe à Martigné-Briand.
© C.Girard

 

Un projet mené de concert avec la Communauté de communes des Coteaux du Layon qui a investi 660 000 euros HT, somme que remboursera le concessionnaire Massey-Ferguson à l'issue de la durée du bail (15 ans). Dans les 850 m2 de bâtiment neuf (sur 4 600 m2 de terrain, extension possible), les clients -principalement des agriculteurs- pourront retrouver tous les produits agricoles, des tracteurs au matériel d'élevage en passant par de l'équipement viticole.

 

Plus d'informations dans le journal Réussir l'Anjou agricole du 9/12/16.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités