Aller au contenu principal

magazine
Nature acidulée, de toutes les couleurs

Nature Acidulée, un atelier-boutique de fleurs situé à Saint-Melaine- sur-Aubance, a ouvert ses portes au public dans le cadre de l’opération “Made in Angers” qui s’achève à la fin du mois.

Audrey Barraud, gérante de la boutique “Nature acidulée”, avec Dimitri, son employé, a guidé les visiteurs dans la composition florale.
Audrey Barraud, gérante de la boutique “Nature acidulée”, avec Dimitri, son employé, a guidé les visiteurs dans la composition florale.
© AA

La présentation de l’entreprise ne s’éternise pas. Un quart d’heure tout au plus. À peine est-elle terminée que les travaux pratiques débutent avec un atelier de composition florale. Avec Dimitri, son employé, Audrey Barraud, 34 ans, guide la douzaine de visiteurs présents ce vendredi matin. Impossible de la manquer, tant elle virevolte autour de chacun pour prodiguer ses conseils. Avec une constante : le sourire aux lèvres.
Audrey Barraud accueillait le quatrième groupe venu visiter son entreprise. Et celle qui participait pour la première fois à l’opération “Made in Angers” affichait sa satisfaction : « Tous ceux qui sont venus ont joué le jeu. » Avec, fait notable ce vendredi, la présence de trois représentants de la gent masculine sur douze personnes. « Dans mes cours, c’est de l’ordre de 3 % », sourit Audrey Barraud.
Les cours, une des activités développées par la fleuriste, avec la vente en boutique, l’événementiel, et, depuis peu, la décoration d’intérieur.   « J’adore la récupération. La moindre feuille ou racine, tout est exploitable. Après, reste à mettre l’idée en forme. J’ai une préférence marquée pour les couleurs bien acidulées... et les idées un peu farfelues. » Comme celle de faire venir un camion de sable pour créer une déco-ration dans son magasin…

De nombreuses activités en vue
Ses idées “farfelues”, Audrey Barraud a de multiples occasions de les mettre en valeur. Démonstration d’art floral au Salon de l’agriculture, le 26 février, en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire. Ensuite, les
portes ouvertes de la boutique les 3, 4 et 5 avril, avec la reconstitution d’une ambiance fermière. Et encore un défilé de mode à Allonnes le 17 octobre, où elle présentera trois créations « décalées… Grâce au végétal, elles passeront bien ! »
Sans oublier sa participation au Salon du végétal cette semaine. Mais pas en tant qu’exposante. « Nous avons décoré trois scènes et les espaces d’accueil. Un bon moyen pour continuer à se faire connaître ».
Jean-François MATER

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités